De nouvelles révélations viennent de tomber concernant le décès de Johnny Hallyday. En effet, il semblerait que Valérie Damidot ait un lien à voir avec la disparition tragique du Taulier. Mais de quoi s’agit-il ? On vous dit tout !

Yann Barthes avait accueilli Valérie Damidot et sa fille Roxane, dans la journée de ce jeudi 20 mai, sur le plateau de Quotidien. L’occasion pour les deux invités de parler de leur ouvrage intitulé « La terrible époque des sous-pulls acryliques ». Un livre qui relate de la mort de Johnny Hallyday.

Une mère très fusionnelle avec sa fille

Le duo mère-fille a décidé de mettre à profit leur belle complicité. La décoratrice de 56 ans est en effet très proche de sa fille, Roxane. Lorsque cette dernière a quitté le nid familial, il y a plusieurs semaines, la jolie blonde a eu du mal à rester lucide. Comme le souligne la mère de famille : « C’était très bizarre. J’ai dû retravailler le déco de sa chambre, il me donnait l’impression d’être abandonnée », lors d’une entrevue pour Gala, il y a quelques jours.

Même si elles sont à présent séparées, Valérie Damidot et sa fille continuent à travailler ensemble sur divers projets. La compagne de Régis Viogeat a pris soin de conserver sur papier son parcours et les souvenirs qu’elle conserve des années 70. Dans ses écrits, dont « La terrible époque des sous-pulls acryliques », elle utilise des représentations réalisées par sa fille. Depuis, le binôme inséparable multiplie les présences dans les médias pour en faire la promotion…

La mort de Johnny Hallyday a créé le déclic

Jeudi dernier, devant Yann Barthes et ses chroniqueurs, Valérie et Roxane ont fait des confidences surprenantes concernant l’origine de leur projet. Très intrigué, l’animateur a commencé par demander : « C’est un ouvrage né le jour de la disparition de Johnny ? ». Et la participante de Mask Singer de répondre : « Lorsque Johnny s’est éteint, on avait l’impression d’avoir perdu un proche de la famille ».

L’animatrice enchaîne en expliquant : « On l’admire énormément dans la famille. Et donc Roxane nous a fait un dessin de nous en train de craquer devant l’écran, avec nos tronches défaites. Je lui ai dit : “Mais sincèrement, tu es très doué en dessin ! Viens on dessine des trucs qui nous concernent”. Elle me répond : “On va dessiner ta jeunesse” ». C’est ainsi que leur projet a vu le jour…