Avis aux inconditionnels du magazine d’enchères « Affaire conclue » ! Le célèbre acheteur de l’émission, Julien Cohen vient d’ouvrir un nouveau magasin d’antiquités. Et cette fois, il ne l’a pas implanté à Paris…

Les fans de l’émission « Affaire conclue » connaissent parfaitement Julien Cohen. Et visiblement, les affaires sont florissantes pour le célèbre acheteur de l’émission ! En effet, l’ancien collègue de Pierre-Jean Chalençon vient d’ouvrir les portes de son nouveau magasin d’antiquités. Une boutique qui se situe en Bourgogne, dans le village de Vézelay.

Julien Cohen fier de présenter son nouveau projet !

Le business de Julien Cohen prend un joli envol ! Aux dernières nouvelles, le célèbre acheteur aux lunettes bleues vient de concrétiser un nouveau projet. Propriétaire de deux magasins d’antiquités situés dans les Puces de Saint-Ouen, et d’un autre en Belgique, il vient d’ouvrir sa quatrième boutique. Et cette fois, ce n’est ni dans la ville des amoureux ni à Bruxelles. Le principal concerné a décidé de s’implanter en Bourgogne, dans le magnifique village de Vézelay.

Localisé dans le département de l’Yonne, ce bourg qui accueille environ 500 villageois est bien connu pour ses ruelles typiques. C’est sur son compte Instagram que l’acolyte de Sophie Davant a fait part de la nouvelle. Ses abonnés peuvent y lire : « Voilà c’est fait…Première ouverture de notre magasin de Vézelay ce dimanche 28 mars à 10 h. Merci pour tous vos messages d’encouragements». Dans cette publication, on peut voir le collègue de Caroline Margeridon devant l’enseigne de son établissement. Celui-ci n’est pas qu’un simple commerce d’antiquités. C’est aussi une cave à vins !

« Je me bats pour le renouveau du monde rural… »

Son nouveau trésor, Julien Cohen l’a baptisé « Mes découvertes Vézelay et le Vézelay Wine Club » comme il l’a indiqué cette semaine au micro de France Bleu Auxerre. L’icône emblématique d’Affaire conclue souligne au passage : « Vézelay, c’est l’un des villages les plus splendides de l’Hexagone. Ça fait une vingtaine d’années que j’emmène de à autre mes invités dans le coin ». Il explique que c’est ainsi qu’il a eu le déclic. Comme il le précise : «Et puis voilà, cela s’est présenté à moi il y a un an et demi. Je suis pour le renouveau du monde rural. Je me bats pour ça (…) ». Si vous passez dans les alentours, n’hésitez pas à rendre visite à son magasin !