Kaoutar et Nour, l’un des binômes phares de la dernière saison de Pékin Express vient de livrer un témoignage bouleversant. Le duo mère-fille raconte avoir été victimes de racisme lors de leur aventure en Grèce. On fait le point pour vous !

Mardi dernier, l’élimination a été inévitable pour Kaoutar et Nour dans «Pékin Express ». Si la mère et la fille acceptent sans regret la défaite, elles ont tenu à faire part d’un témoignage bouleversant concernant cette expérience. Notamment en ce qui concerne leur séjour en Grèce où elles ont beaucoup souffert sur le plan moral. En effet, les deux candidates ont été victimes de propos racistes de la part des habitants. Le point à travers cet article.

Kaoutar et Nour éliminées dans Pékin Express

Cela ne fait aucun doute, cette édition de « Pékin Express » aura été la plus difficile et la plus éprouvante à vivre de toute l’histoire du jeu ! En effet, en raison de l’épidémie de Coronavirus, les candidats ont été privés de leur rêve de continuer l’aventure en Éthiopie. La production a dû les rapatrier d’urgence en France, en ignorant s’ils allaient pouvoir continuer ou non le jeu.

Après six mois de longues attentes, les binômes ont enfin pu reprendre la course, non sans quelques métamorphoses. En effet, le programme télévisé présenté par Stephane Rotenberg a été bouleversé à la suite de la crise sanitaire. Résultat, les auto-stoppeurs continuent l’aventure en Europe, notamment en Grèce et en Turquie, avant d’atterrir dans le continent asiatique.

Cette semaine a été marquée par l’élimination du duo de mère-fille (Kaoutar et Nour) sur M6. Les deux principales concernées ont affronté le binôme masculin formé par Noël et Florent en duel final. Malheureusement, les filles n’ont pas réussi à faire le poids. Si la défaite n’est pas pour autant difficile à encaisser, les deux aventurières conservent un souvenir pour le moins « désagréable » de leur séjour en Grèce.

« On a senti beaucoup de racisme à notre égard »

Kaoutar et Nour se sont livrées au sujet de leur aventure à l’occasion d’une récente entrevue pour Purepeople. Elles se plaignent notamment d’avoir été victimes de racisme lors de leur passage en Grèce. Comme l’expliquent les deux candidates : «On a senti beaucoup de racisme à notre égard. Le contexte actuel lié au Covid était déjà un obstacle de taille. Mais en plus de ça, il y avait le désaccord entre la Grèce et la Turquie au cours de la même période ».

La mère de famille enchaîne en affirmant : « On est tout de même typées de peau. Ce qui a représenté un énorme frein lors de notre course ». Sa fille reprend la parole en indiquant : « On nous insultait. Les gens nous dévisageaient de haut en bas et ils déverrouillaient leur véhicule. Dès qu’on leur demandait de nous dépanner, il nous hurlait dessus. Parfois, ils se mettaient même à nous bousculer ».

Toujours selon les principales concernées, certains habitants et même certains pompiers ont tenté de contacter la police. Elles affirment que les policiers les chassaient lorsqu’elles faisaient de l’auto-stop sur la route. Et de conclure : « Heureusement, nous sommes des gens pleins de gaieté. Nous ne lâchons rien malgré les refus et les difficultés. Les autres aventuriers avaient remarqué que nous étions victimes de racisme ».