Une photo de Karine Le Marchand crée actuellement le buzz sur les réseaux sociaux. Un cliché qui porte à croire que l’animatrice se serait mariée en toute discrétion… On fait le point pour vous !

Aux dernières nouvelles, il semblerait que Karine Le Marchand se soit mariée en douce, à l’abri des regards indiscrets ! Un cliché posté sur les réseaux sociaux alimente actuellement le buzz auprès des fans de l’animatrice de M6. Décryptage !

« On dirait que c’est enfin le printemps… »

La présentatrice phare de L’amour est dans le pré est bien connue pour être un cœur à prendre ! Cette semaine, elle s’est emparée de son compte Instagram pour poster un cliché d’elle portant une magnifique tenue. Une robe qui ressemble à celle que l’on porte pour son… mariage ! En description, la meilleure amie de Stéphane Plaza a tenu à mentionner : « On dirait que c’est enfin le printemps ». Un cliché qui semble annoncer une nouvelle réjouissante.

Très vite, les réactions ont jailli sur la Toile. Parmi les commentaires on a pu lire : « Magnifique cliché… Splendide robe… qui le serait moins… sur quelqu’un d’autre… vous vous mariez parfaitement… toutes deux ! ». Il y a encore deux ans, la jolie brune de 52 ans avait confié être « seule » et « heureuse ». En effet, à l’époque l’animatrice avait confié : « Je suis maman célibataire. Ma fille a 16 ans. Pour moi il est hors de question de lui imposer un homme à la maison ou d’éventuelles ruptures. Ce n’est jamais facile à affronter ».

Une mère très complice avec sa fille

En 2019, Karine Le Marchand avait révélé : « Ma fille a grandi loin de son père. Ensuite elle a vécu aux côtés d’un beau-père, Lilian Thuram pendant huit ans jusqu’à ce qu’on se sépare en 2013. Je préfère m’en tenir à notre intimité entre filles avec notre chat. Du moins, jusqu’à ce qu’elle passe son bac ». La mère de famille indique clairement qu’elle ne veut pas « sacrifier sa fille pour un homme ». Et pour conclure, l’animatrice a précisé : « Je profite de son adolescence pour passer du temps avec elle, avant qu’elle ne quitte le cocon familial ».