Laeticia Hallyday et Jalil Lespert ont dernièrement réalisé un complot à deux pour berner les autorités américaines. De quoi s’agit-il ? La réponse dans les prochaines lignes !

Pour Laeticia Hallyday et Jalil Lespert, il était impossible d’imaginer leur vie continuer l’un sans l’autre. Le visa du réalisateur de 44 ans étant échu, les tourtereaux ont dû redoubler d’inventivité pour essayer de berner les autorités américaines…

Le couple ne recule devant rien pour parvenir à leur fin

Jalil Lespert n’a pas eu l’occasion de revoir ses bouts de chou depuis le mois de février dernier. Pour rappel, le réalisateur est l’heureux papa de trois enfants : Gena (16 ans), Aliosha (14 ans) et Kahina (10 ans). Pour le père de famille, il est hors de question de revenir en Amérique sans sa future femme, Laeticia Hallyday. Son visa touristique prenant fin au mois de mai, il aurait pu retourner dans la capitale française. Seul problème : il aurait été condamné à y rester en raison de la conjoncture actuelle.

La veuve du Taulier et son nouveau chéri sont visiblement prêts à tout pour ne pas se séparer, quitte à duper les autorités américaines. Selon des informations publiées dans les colonnes du Public, les deux amoureux ont pris l’envol pour le Mexique, le 14 avril dernier. Un séjour en amoureux qui aurait permis à l’ex-mari de Sonia Rolland de décrocher un nouveau visa. Mais qu’en est-il de ses enfants ?

Jalil Lespert libéré d’une grosse crainte

L’acteur pourra les retrouver au mois de juillet, une fois ce visa obtenu, à l’occasion de leurs vacances à Saint-Barth. Enfin, les deux célébrités projettent de débarquer à Paris le 14 septembre prochain afin d’assister à un évènement singulier. À savoir, l’inauguration de l’esplanade Johnny Hallyday en face de l’AccorHotels Arena. En attendant, la belle-mère de Laura Smet et Jalil Lespert comptent bien profiter de leur idylle.

Si le nouveau beau-père de Jade et Joy s’active pour rester à Los Angeles, ville adorée de sa compagne, cette dernière sait aussi comment lui montrer la profondeur de ses sentiments. Alors qu’elle entame les derniers préparatifs pour leur déménagement sur Monument Street à Pacific Palisades, la jolie blonde de 46 ans réalise un compromis pour son chéri, en laissant de côté les mobiliers choisis par le regretté rockeur. De quoi mettre le comédien en confiance. Lui qui avait du mal à se faire à l’idée de vivre avec le fantôme de Johnny Hallyday.