Laeticia Hallyday, la veuve Johnny Hallyday est actuellement submergée par une montagne de dettes. Le fisc a ainsi pris la décision de lui accorder une faveur. On vous dit tout ! 

Depuis la tragique disparition de Johnny Hallyday, survenue en décembre 2017, sa veuve, Laeticia Hallyday est submergée par une montagne de dettes. Heureusement, elle a réussi à obtenir une légère faveur de la part du fisc. La nouvelle compagne de Jalil Lespert peut se sentir plus en sécurité…

La dette totale arrondie à 30 millions d’euros

Laeticia Hallyday a décidé de reprendre sa vie en main. Après plusieurs mois de deuil suivant le décès du père de Jade, elle a fini par reprendre goût à la vie. Aujourd’hui, elle file le parfait amour aux côtés du réalisateur de 44 ans, Jalil Lespert. Ensemble, les deux amoureux projettent de monter plusieurs projets. Mais la mère de famille va devoir dans un premier temps régler l’intégralité des dettes colossales laissées par le chanteur. 

À la suite d’une enquête longue et périlleuse sur ses recettes financières, le fisc avait condamné l’idole des jeunes pour non-règlement d’impôts. Une décision prise au cours de sa tournée M’arrêter là qui a eu lieu entre 2009 et 2010. Une dette que les avocats de la blonde de 46 ans ont fermement nié dans l’espoir de la faire résilier. Mais si leur requête n’a pas eu de suite favorable, le fisc de son côté a accepté d’accorder une petite faveur. La dette estimée à 34 millions d’euros a été revue à la baisse pour 30 millions d’euros, à en croire une récente publication parue dans les colonnes de Soir Mag.

Laeticia Hallyday dans l’obligation de céder plusieurs biens

Le montant en question, c’est toute seule que la veuve de Johnny va devoir l’affranchir. À la suite d’un consensus trouvé au mois de juillet dernier, Laura Smet et son demi-frère, David Hallyday ont décidé de se retirer. Pour ce faire, Laeticia a cédé plusieurs biens inscrits au nom de son défunt mari. Parmi eux figure la somptueuse villa de Pacific Palisades, située à Los Angeles. Pour rappel, la gigantesque propriété a été vendue pour près de 14 millions de dollars. Ce qui correspond approximativement à 11,5 millions d’euros.

Mais l’ex-compagne de Pascal Balland projette également de céder la villa La Savannah à Marnes-la-Coquette. C’est dans cette résidence que le Taulier a été retrouvé mort. Cette dernière serait vendue à près de 14 millions d’euros. Si une affaire est conclue, cela devrait aider la fille d’André Boudou à éponger ses dettes une bonne fois pour toutes. Si aucune vente n’est conclue, elle pourra toujours se reposer sur les recettes confortables obtenues grâce à la location de ses villas aux Antilles…