Difficile pour Laurence Boccolini de contenir sa colère sur Instagram ! Mais qu’est-ce qui s’est passé pour que l’animatrice se mette dans un état pareil ? La rédaction de PHPA vous partage tout en détail !

Le week-end dernier, les nerfs de Laurence Boccolini étaient mis à rude épreuve. Sur son compte Instagram, la présentatrice de 57 ans a exprimé sa colère après avoir tenté de monter une étagère. Un mobilier de rangement qu’elle a qualifié de « daube ». Dans son récit, elle pointe du doigt le fabricant qui en a violemment pris pour son grade.

Une animatrice bien connue du public de TF1

« Vous êtes le maillon faible, au revoir ». Voici une phrase qui restera à jamais gravée dans l’esprit des téléspectateurs fidèles à l’émission Le maillon faible. À l’époque, le programme de divertissement, diffusé sur TF1, était présenté par Laurence Boccolini. Après avoir travaillé pendant plusieurs années pour la chaîne privée, l’animatrice décide de claquer les portes en 2019. Notons que c’est sur La Une que l’animatrice a rencontré son chéri, Mickaël Fakaïlo en 2013. Mais aujourd’hui, la mère de Willow poursuit son métier auprès de France Télévisions. En effet, elle orchestre le jeu « Mot de passe » ou encore « Un mot peut en cacher un autre » sur France 2. Et plus récemment, la mère de famille mène les rênes dans l’Eurovision.

Un achat qu’elle regrette énormément…

Bien connue pour son tempérament de feu et son franc-parler, Laurence Boccolini ne manque pas de sortir ses griffes lorsqu’une situation l’exaspère au plus haut point. Dernièrement sur Instagram, elle a fait part d’une récente mésaventure qui s’est produite le week-end dernier. En description, les abonnés ont pu lire l’inscription : « un montage d’étagère qui dégénère ! » En effet, il semblerait qu’avec ses proches, elle a eu beaucoup de mal à monter un mobilier de rangement. Sans compter la qualité déplorable du matériel en question.

Comme le souligne la jolie blonde : « Il faut dénoncer la personne qui nous a vendu ce bois rempli de taches. Les vis ne rentrent pas, aucun truc à niveau, les paniers défoncés… ». Bref, l’animatrice est selon elle tombée sur une « daube ». Et pourtant, elle a dépensé plus de 175 euros pour cette étagère dont la qualité laisse véritablement à désirer.

Très remontée, la comédienne a malgré tout réussi à terminer le montage après plusieurs heures. Mais pas de quoi apaiser son mécontentement ! Elle a profité de cette publication pour hausser le ton contre le fabricant de sa « cage à poule ». Comme le précise la principale concernée : « On était à deux doigts d’y mettre le feu, il ne fait pas chaud, mais vu la qualité du bois, en 30 secondes : plus de feu dans la cheminée… ! ». Un gros coup dur pour Laurence Boccolini qui ne digère toujours pas ce sale coup !