Laurence Boccolini a fait l’objet d’un débat virulent sur TPMP après la diffusion de l’Eurovision. Un chroniqueur de l’émission l’a même traité de « Reine des nulles »…

Samedi dernier, les fans de l’Eurovision ont pu assister à la grande finale du programme. La victoire de l’Italie a suscité de vives réactions pendant tout le weekend. Cyril Hanouna et sa bande sont revenus sur cette polémique dans Touche pas à mon poste. Et visiblement, certains n’ont pas apprécié le fait que l’émission soit aux commandes de Stéphane Bern et Laurence Boccolini. Et pour cause…

Une victoire qui crée la polémique

L’Italie a été sacrée vainqueur de l’Eurovision cette année ! Avec son morceau « Voilà », Barbara Pravi est parvenue à hisser la France en seconde position du classement. Un joli record sachant que le pays n’avait pas intégré le podium depuis 1991 ! Pour les Italiens, cette victoire représente une grande fierté. Hélas, le candidat qui leur a donné la victoire a été soupçonné d’avoir consommé de la drogue en plein concours.

Depuis, il est sur toutes les langues ! Face à l’ampleur de la polémique, l’heureux gagnant a accepté de faire un test de dépistage et ce dernier s’est révélé négatif. Quelques jours après, Baba et ses chroniqueurs sont revenus sur ce sujet brûlant de l’actualité. Mais la discussion s’était surtout orientée vers les présentateurs de l’émission retransmise en direct sur France 2. À savoir Stéphane Bern et Laurence Boccolini.

« Elle est insupportable… Elle gâche l’objet télévisuel ! »

Gilles Verdez n’avait pas raté une miette du concours depuis son lancement sur France Télévisions. Le chroniqueur n’a donc pas manqué de partager son opinion face à Alexandra Redde-Miel, la cheffe de délégation française à l’Eurovision. En s’adressant à l’invitée, il a lâché : « Avec tout le respect que je vous dois, Laurence Boccolini, c’est la reine des nulles ! »

Le collègue de Benjamin Castaldi enchaîne en affirmant : « Pourquoi vous ne la mettez pas à la porte ? Elle est insupportable, elle parle à tort et à travers. Elle gâche l’objet télévisuel ! ». Et son interlocutrice de lui répondre : « Nous sommes heureux de travailler avec Laurence Boccolini. Nous estimons qu’elle fait un super travail (…) ». Reste à savoir comment la principale intéressée va réagir à la suite de ces violentes accusations…