Le spectacle des Enfoirés, organisé au profit des Restos du cœur, représente un symbole d’espoir pour de nombreux Français. Hélas cette année, la détermination ne semble pas avoir été au top ! Voici les révélations de Pascal Obispo à ce sujet…

Décidément, cette année n’a pas été très concluante pour l’inoubliable bande des enfoirés ! Voici ce qu’en pense Pascal Obispo !

Un projet humanitaire d’exception

Les restos du cœur ont vu le jour dans les années 80, à la suite d’une initiative de Coluche. À l’époque, le comédien ne pensait pas qu’il allait bientôt devenir l’ange gardien des nombreuses générations qui vont suivre. Le concept est simple : donner à manger aux plus démunis. C’est-à-dire ceux qui n’ont pas un toit sous lequel vivre, ni quelque chose à se mettre sous la dent.

Pour donner vie à son projet, l’acteur sollicite l’aide de plusieurs célébrités. L’une d’entre elles va très vite créer la différence. Il s’agit de Jean-Jacques Goldman, hauteur du célèbre hymne de la troupe des Enfoirés. C’est ainsi que le groupe est né sur le sol français.

À partir de 1992, de plus en plus de stars décident de rejoindre la danse. Parmi eux, des chanteurs et des figures emblématiques du septième art. Toute une panoplie de célébrités prêtes à donner de leur personne pour venir en aide aux démunis. Malheureusement, le père de Marius et Romain n’est plus là pour admirer le fruit de son travail.

Une troupe divisée en deux clans

En 2016, la tournée des Enfoirés rencontre de sérieux problèmes. En effet, 30 ans après la fondation du groupe, Jean-Jacques Goldman décide de tout plaquer. À l’époque, le chanteur avait affirmé vouloir céder le flambeau aux jeunes générations. Depuis, Michaël Youn, Lorie ou encore Bénabar se démènent pour maintenir le projet en vie.

En coulisse, les bruits courent. L’exil de l’acolyte de Céline Dion pour l’Angleterre l’écarte davantage de ces nombreux admirateurs. Pour ces derniers, les choses ne seront désormais plus comme avant. Depuis ce jour-là, le groupe des Enfoirés est divisé en deux camps. D’une part, les anciens toujours nostalgiques du bon vieux temps continuent à se remémorer les beaux souvenirs. D’autre part, les nouveaux tentent tant bien que mal de s’adapter au rythme.

Une division qui salit l’image de la troupe auprès des téléspectateurs. Et cette année, les choses ne vont pas non plus s’arranger. En effet, un nouveau coup dur est venu s’abattre sur le groupe. Et personne n’a vu venir le coup !

2021 : l’année de tous les désastres ?

En effet, l’épidémie de Coronavirus va tout faire basculer. Avec l’annonce de la fermeture des salles de spectacle, on ignore aujourd’hui ce qui va advenir du groupe des Enfoirés. Les membres ne comptent cependant pas se laisser abattre. Chaque personnalité a donc répondu à l’appel de la production. En effet, ces dernières sont toujours motivées à faire bouger les choses en dépit de la situation actuelle.

En effet, avec la crise socio-économique engendrée par la pandémie, les personnes les plus vulnérables ont plus que jamais besoin d’un coup de pouce. Pour ce qui est des sommes collectées, certes, il y aura un manque conséquent en raison de la vente impossible des tickets. Selon les rumeurs, un arrangement serait en cours entre la chaîne privée et les diffuseurs publicitaires.

Parmi les membres de la troupe, Pascal Obispo s’est prononcé sur le sujet lors d’une récente entrevue. Interrogé au sujet de l’ambiance qui règne au sein du groupe, il a répondu : « L’atmosphère a toujours été très festive. Tout le monde s’amuse ». Et d’ajouter : « Le soir il y a des bœufs ».

Quoi qu’il en soit, avec le retard engendré par l’épidémie et le confinement, les célébrités ont un emploi du temps très serré. Malgré tout, elles restent confiantes au sujet de l’avenir de la troupe. L’interprète de « Tombé pour elle » confie à ce propos que la relève est assurée, car l’organisation tourne bien. De plus, toujours selon l’artiste, la présence des jeunes permet de dynamiser le groupe. Ce qui est, selon lui, le plus important.