La semaine a été marquée par une séquence choquante pour les fans des Z’amours. En effet, une participante a confié avoir dépensé le budget prévu pour son bébé dans des chaussures ! On fait le point pour vous.

Mardi dernier, Bruno Guillon était aux commandes d’un épisode inédit des Z’amours sur France 2. Ce jour-là, un participant a fait des confidences surprenantes. En effet, il a confié que son épouse avait dépensé l’argent prévu pour leur bébé pour s’acheter des chaussures qui coutent un bras. De quoi déclencher l’hilarité de l’animateur.

Cédric se lâche dans « Les Z’amours » !

Bruno Guillon profite bien des derniers instants passés sur le plateau des Z’amours. En effet, aux dernières nouvelles, l’émission ne tardera pas à signer sa fin sur la chaîne du groupe France Télévisions. Mardi dernier, les tourtereaux venus participer au programme étaient invités à répondre à une question liée à des souvenirs désagréables du passé.

À ce propos, le présentateur de 49 ans a demandé : « Votre épouse, qu’a-t-elle fait que vous ne lui avez jamais totalement pardonné ? ». Cédric s’est donc allé à la confidence concernant sa dulcinée, qui est une vraie adepte des articles de mode. En effet, Marion a par le passé craqué à la vue d’une luxueuse paire de chaussures. C’était tellement plus fort qu’elle, qu’elle a décidé de dépenser l’argent commun du couple pour assouvir ses désirs.

Seulement, elle l’avait fait au moment où les amoureux attendaient un heureux évènement. Comme l’explique le père de famille : « Pour la naissance de notre premier enfant, on avait mis de côté de l’argent pour aménager la chambre du bébé. Et Marion a dépensé l’économie en question (on parle de 800 euros) pour acheter une paire de chaussures de prestige ».

Bruno Guillon charrie une participante

Amusé par cette anecdote inattendue de Cédric, Bruno Guillon a commenté sur une pointe d’ironie : « Ça va, un enfant lorsque ça vient au monde ça peut dormir dans une boîte à chaussures, quand même ! ». Mais son interlocuteur n’a pas trouvé cette blague drôle. Il reprend la parole en soulignant : « Au début, j’avais cru que c’était une blague. Mais en fait, pas du tout. J’ai… pardonné, on va dire. Mais je garde toujours ce souvenir en tête ».

Au moment où la principale concernée était invitée à s’exprimer au sujet de cette séquence, l’animateur lui lance : « Marion. Est-ce qu’elles étaient jolies ces chaussures ». Et son interlocutrice de répondre : « Bah… Les plus belles ! ». « En mode semelles rouge et tout ça, celles-ci ? », a interrogé le père d’Anatole. Une question à laquelle Marion a acquiescé.

Quoi qu’il en soit, la mère de famille ne semble regretter en rien cet achat impulsif. Le compagnon de Mario Guillon a par la suite affirmé : « Alors honnêtement ça passe avant un enfant, quand même ! On ne va pas se mentir… On a besoin de garder cette touche de féminité après un accouchement. Ça, l’enfant il ne l’amène pas. Alors que la paire de chaussures oui (…) ». Une histoire à laquelle Cédric ne s’en est toujours pas remis. Ambiance…