Lidl encaisse à l’heure actuelle un gros coup dur. Poursuivie par Intermarché et Carrefour pour concurrence déloyale, l’enseigne va devoir payer une somme colossale. On vous dit tout !

Alors que Lidl fait le bonheur de ses clients à travers ces offres alléchantes, le discounter allemand ne s’attendait pas à un tel revirement de situation. En effet, les concurrents ont décidé de lancer une attaque contre l’enseigne pour concurrence déloyale. Et ça craint pour la marque qui vient de perdre son procès…

Un gros coup de massue pour Lidl

Réputé pour ses offres à vil prix, Lidl pensait que les affaires allaient continuer à croître sur le marché du discount, en France comme dans le reste du monde. Chaque semaine, le discounter allemand propose des produits à prix cassé dans divers domaines : articles d’électroménager, de décoration, jardinage, vêtements, high-tech, beauté, produits cosmétiques, alimentation… De quoi permettre aux fidèles consommateurs de réaliser des économies pendant toute l’année !

Seulement voilà, cette réputation commence visiblement à agacer ces concurrents. En effet, lorsque ces derniers voient leurs campagnes publicitaires, ils ne supportent plus le fait d’être dénigrés de la sorte. À titre d’illustration, son positionnement relatif à « la meilleure chaîne de magasins » ne passe pas du tout, sachant que les autres marques sont présentes depuis plusieurs années consécutives.

Résultat, les avocats d’Intermarché et Carrefour ont décidé de poursuivre le groupe allemand en justice. La sentence du tribunal a été sans appel et Lidl perd le procès ! Condamné à débourser une amende de plus de 3,7 millions d’euros, le magasin bleu et jaune est au plus mal. Lorsque les consommateurs seront au courant de ce verdict fatidique, ils risquent à coup sûr de se sentir trahis. Comment recadrer le tir ? En tout cas, du côté de la concurrence, la nouvelle est réjouissante…

Les juges sont catégoriques

Pour justifier leur verdict, les juges soulignent que le nombre de personnes interrogées par Lidl était insuffisant pour se forger un avis transparent. De plus, il aurait été peu plausible d’accorder le procès au groupe allemand en si peu de temps. Raison pour laquelle les responsables de communication vont devoir réviser leur copie si la marque souhaite conserver la confiance de ses clients. Bref, l’enjeu est énorme pour Lidl. Rappelons que la société qui a créé la marque Thermomix a, elle aussi, il y a peu de temps attaqué l’enseigne en justice pour plagiat. Reste à savoir quelle sera l’issue de cette affaire houleuse…