Sylvie Ortega, l’ancienne agente de Loana, vient encore de balancer un scoop fracassant au sujet de cette dernière. Selon elle, la candidate de téléréalité aurait demandé beaucoup d’argent à Baba. On fait le point pour vous !

Sylvie Ortega est bien connue pour son tempérament sulfureux. La veuve de Ludovic Chancel, le fils de Sheila, ne cesse de balancer de lourdes informations concernant Loana. L’icône emblématique de Loft Story accuse celle-ci de lui avoir volé des effets personnels et de lui avoir administré une dose excessive de médicaments. Depuis, elle est souvent pointée du doigt, notamment par Benjamin Castaldi sur le plateau de TPMP. Mis à part le chroniqueur de Cyril Hanouna, Eryl (un ami proche de Loana) a aussi plusieurs reproches à lui faire…

30 000 euros réclamés auprès de la production de C8

Eryl s’était rendu compte que Sylvie Ortega lui avait raconté des bobards à maintes reprises. La mannequin originaire d’Espagne l’a même dénoncé pour « vol » et « empoisonnement ». Due à son hospitalisation, la mère de Mindi, qui développe une forme grave du Coronavirus, n’a pas pu assister à l’anniversaire de la télé-réalité sur le plateau. Une absence qui a naturellement affecté les autres vedettes de Loft Story présentes sur place. Selon son ancienne agente, la blonde de 43 ans serait même sous respirateur.

Elle précise ensuite que son ancienne collègue aurait réclamé une somme d’argent conséquente à C8 pour participer au programme télévisé. Une requête que la production aurait cependant déclinée, toujours selon la veuve de Ludovic. Dans son récit, elle annonce une somme qui atteint les 30 000 euros. À la suite de ces confessions, la principale intéressée n’a pas encore émis de commentaires sur le sujet.

Un parcours parsemé d’embûches

Loana a rencontré de multiples péripéties le long de son existence. Elle a notamment vécu une enfance difficile à cause d’un père agressif et d’une mère vulnérable. Adolescente, elle a interrompu ses études pour se consacrer à la danse en boîtes de nuit dans la ville de Nice. En 1998, elle donne naissance à Mindy, qu’elle a dû placer dans un foyer d’accueil. Trois ans plus tard, elle participe à Loft Story et commence à se faire connaître du public français.

La scène mythique de la piscine aux côtés de Jean-Edouard et son physique de rêve vont immédiatement séduire les téléspectateurs. Elle remporte l’émission et connaît alors une belle popularité sur la scène médiatique. Elle décide de monter sa société « Loana Productions International » et lance une collection de tenues avec La Halle. Elle se met également à publier un ouvrage au succès fulgurant.

En parallèle, la mère de famille édite deux chansons et anime divers programmes à la télé. Elle publie également un calendrier à son nom. En 2006, la styliste rejoint une télé-réalité qui s’intitule « Sortez-moi de là, je suis une célébrité », sur TF1. L’année qui suit, elle lance un parfum. En 2008, elle est à la une du magazine populaire Newlook. Sa carrière est en plein essor. Mais ses jours ne vont pas tarder à sombrer…

En 2009, son destin bascule…

Au mois de février 2009, Loana est transférée aux urgences de Clamart, après qu’une amie la constate semi-inconsciente dans sa salle de bain. La candidate de téléréalité aurait été victime d’une attaque chez elle. Résultat, elle s’est retrouvée avec des bleus sous les yeux, une fracture du nez et des griffures partout sur son corps. À en croire le témoignage de son amie.

En 2013, la principale concernée déclare sa flamme pour son compagnon Frédéric Cauvin, mais le couple ne va pas tenir. La séparation sera inévitable en 2016. L’année suivante, elle officialise son couple avec Phil Storm, mannequin. Après un an ensemble, les deux tourtereaux décident de mettre fin à leur romance. Puis, en septembre 2020, Loana dénonce son ex, Fred Cauvin pour agression en postant des photos de son corps abattu sur les réseaux sociaux.

Le cauchemar continue. Au mois d’octobre dernier, elle est évacuée d’urgence à l’hôpital Bichat de Paris. Elle va ensuite être transférée en clinique psychiatrique à la suite d’une crise de folie. Selon Guillaume Genton, Loana aurait été victime d’une overdose de GHB. En mars 2021, elle remet une nouvelle fois les pieds à l’hôpital après avoir été retrouvée inconsciente dans la maison louée à Paris.