Marie-Sophie Lacarrau est pointée du doigt depuis qu’elle a cédé la place de JPP dans le JT de 13 h. En effet, un détail en particulier irrite les fidèles téléspectateurs de TF1. On vous dit tout !

Depuis le début de cette année, les inconditionnels du 13 h suivent leur émission préférée avec Marie-Sophie Lacarrau. La successeure de Jean-Pierre Pernaut est déjà pointée du doigt sur les réseaux sociaux. Et ce, à cause de son accent typique du Sud

Du jamais vu dans le JT de 13 h

La date du 18 décembre dernier marque un nouveau tournant dans l’histoire du JT de 13 h. En effet, JPP a fait part de sa décision de quitter la chaîne privée devant des millions de téléspectateurs. Et ce, après avoir passé une trentaine d’années à faire la pluie et le beau temps des fidèles téléspectateurs. Depuis, c’est Marie-Sophie Lacarrau qui a pris le relai sur TF1. La pression est énorme pour la nouvelle recrue, originaire de France 2

Hélas, depuis la semaine dernière, la journaliste de 45 ans est plongée au cœur d’un bad buzz. Le 18 février dernier, coup de théâtre sur le plateau du 13 h ! Un souci technique a entraîné l’interruption du programme télévisé à l’heure prévue. Les fans ont alors aperçu l’animatrice en train de s’expliquer à l’écran. Très mal à l’aise, elle a indiqué : « Nous allons devoir en rester là, c’est absolument inédit ». Une panne technique dont elle n’est bien évidemment pas à l’origine. Malgré tout, la colère a grondé sur la Toile. 

Un accent qui ne passe pas…

Depuis le départ du senior de 70 ans, Marie-Sophie Lacarrau est devenue le bouc émissaire de certains inconditionnels du show. Ces derniers regrettent en effet le départ du mari de Nathalie Marquay. Et en parallèle, ils accusent la mère de famille de ne pas être à la hauteur. Dans leurs accusations, ils soulignent particulièrement la manière de s’exprimer de la journaliste.

Lors d’une entrevue pour « La dépêche du midi », cette dernière a confié qu’elle recevait souvent des messages comme quoi elle ne parlait pas français. À la suite de ces remarques, la présentatrice originaire de Villefranche-de-Rouergue a réagi : « Si je l’ai d’abord pris pour moi, j’ai réfléchi à ces millions de Français qui ont un accent et que l’on ne comprend soi-disant pas ». Une chose est sûre : pour la journaliste, il est hors de question de renier ses racines !