Fraîchement de retour sur les écrans, Michel Drucker s’est déjà trouvé une nouvelle proie, en la personne de Vianney ! Découvrez comment l’animateur va déconcerter le coach en le titillant là où ça fait le plus mal…

Michel Drucker est de retour et plus en forme que jamais ! Et ce n’est pas Vianney qui nous dira le contraire ! Convié sur le plateau de Vivement Dimanche, le coach de The Voice a vécu un gros moment de frustration. Comme l’illustre le célèbre adage « Qui aime bien châtie bien ! »…

« Maintenant, je voudrais qu’on parle d’une femme charmante… »

Après plusieurs mois d’absence, Michel Drucker est fier de retrouver enfin son vieux sofa rouge ! Dans Vivement Dimanche, le journaliste de 78 ans reçoit chaque week-end des invités de toutes sortes. Comme les fans le savent sans doute, leur idole est un véritable bourreau de travail. Alors forcément, le fait d’avoir dû s’absenter de l’antenne, après son opération du cœur n’était pas facile à vivre pour l’animateur.

Mais tout cela appartient désormais au passé ! Aujourd’hui, il est plus heureux que jamais de pouvoir enfin reprendre du service sur France Télévisions ! Et pour l’occasion, il a décidé de convier Vianney sur son plateau. Le compagnon de Dany Saval a ainsi interrogé l’interprète de Beau-papa au sujet d’un thème bien particulier. Il commence par lâcher : « Maintenant, je voudrais qu’on parle d’une femme charmante… », sur une pointe d’excitation.

Au départ, le collègue dAmel Bent, Marc Lavoine et Florent Pagny a tenté d’esquiver le sujet en feignant d’ignorer de quoi il veut parler. Il faut dire que l’artiste n’est pas du genre très ouvert au sujet de sa vie privée. Alors forcément, lorsqu’on parle de sa princesse violoncelliste, on comprend qu’il se sente gêné. En guise de réponse, il a affirmé : « Si les fans souhaitent en savoir plus, ils peuvent se référer à mon nouvel album ». Une réponse qui ne va pas suffire au présentateur…

« ’Beau papa’, ça la concerne ? »

Michel Drucker continue donc à enfoncer le bouchon un peu plus loin en balançant : « On l’a vue sur les plateaux, elle a joué aux côtés de Bruel et d’autres artistes sur scène (…). Et dans les premières apparitions de ta promo, elle se trouvait en ta compagnie ! Je l’ai vue j’étais sur mon lit d’hôpital ». Se sentant impuissant face à ces allégations, Vianney commence à se sentir mal à l’aise.

Pour se défendre, il se contente de répondre : « C’est l’œil de Moscou, Michel Drucker, c’est pas possible ! ». Résigné à ne plus lâcher sa proie, le fils de Lola Schafler lui demande plus tard : « Lorsque tu interprétais si bien Beau papa, ça la concerne ? ». Pris au pied du mur, le compagnon de Catherine Robert décide de passer aux aveux. Ému aux larmes, il confirme avoir composé ce titre pour sa belle-fille. Voilà qui devrait calmer un peu la curiosité de Michel Drucker !