Michel Drucker, de retour sur nos écrans, a fait quelques confidences au sujet de son opération. C’est ainsi qu’il est revenu sur la façon dont Laurent Gerra l’a contrarié à l’issue de cette intervention chirurgicale…

Le weekend dernier, Michel Drucker était l’invité de « On refait la télé » sur RTL. L’occasion pour l’animateur qui vient de se faire opérer du cœur de faire des confidences au sujet de sa convalescence. En effet, l’icône emblématique de Vivement dimanche a révélé que pour sa santé, il aurait aimé échapper à certaines interventions de Laurent Gerra.

« J’avais l’interdiction, pendant des mois, de rire… »

Ça y est, le moment tant attendu par les fans de Michel Drucker est enfin arrivé ! Leur idole est revenue sur les écrans six mois après son opération du cœur. Le journaliste de 78 ans reprend du service sur France 2 dans son émission à succès « Vivement dimanche ». C’est en pleine forme qu’il a donc repris les rênes du programme télévisé dans la journée du dimanche 28 mars dernier.

Interrogé au micro de Jade et Eric Dussart, l’animateur a révélé comment Laurent Gerra l’a contrarié au cours de sa convalescence. À l’issue de son opération chirurgicale survenue en septembre 2020, le monstre du PAF a passé beaucoup de temps à écouter les blagues matinales de l’humoriste de 53 ans. Ce qui n’était pas forcément bon pour le présentateur, notamment pour son rétablissement médical.

Toujours selon ses explications : « J’avais l’interdiction, pendant des mois, de rire, tellement ça me tiraillait la poitrine (…). J’avais une sorte de gilet pare-balles pendant un mois, qui me comprimait la poitrine et on m’avait prévenu de ne surtout pas rire. Et forcément, je tombais sur la bande de rigolos du matin avec Laurent [Gerra]. J’étais tellement mort de rire que j’ai dû me tenir les côtes ». 

Michel Drucker va bien : « Je n’y croyais plus… »

C’est au sein du studio Gabriel que l’animateur phare de France Télévisions a enregistré le prochain numéro de son émission à succès. L’occasion pour Michel Drucker de se confier auprès de Julian Bugier dans le JT de France 2. Il rassure ainsi son public en leur expliquant : « Je vais bien, je suis debout. Je viens d’enregistrer Vivement dimanche (…) C’est incroyable, je n’y croyais plus ». Et de préciser : « Lorsqu’on est plongé comme ça dans un tunnel pendant plusieurs mois, on passe par toutes les émotions. La crainte, l’angoisse (…) on se dit que c’est fini, qu’on ne s’en remet pas des choses comme ça ». Quoi qu’il en soit, pour les fans, ce retour est une joie et un immense soulagement !