Le médecin qui a pris en charge Michel Drucker lors de son hospitalisation s’est récemment confié sur les hallucinations postopératoires dont son patient a été victime. On vous dit tout !

Alors qu’il est heureux de reprendre enfin du service dans Vivement Dimanche, Michel Drucker a affronté un véritable coup dur lors de son hospitalisation. À l’occasion d’une entrevue pour Le Parisien, le chirurgien et l’équipe médicale qui se sont occupés de lui durant son opération du cœur a fait plusieurs révélations surprenantes. Le point à travers cet article !

« On se demandait s’il allait vivre… »

Le 26 mai dernier, Michel Drucker était à l’Hôpital européen Georges Pompidou. Le monstre du PAF a en effet tenu à organiser un pot de remerciement à destination du personnel médical. Au mois de septembre dernier, les médecins de l’hôpital ont fait tout leur possible pour que son opération du cœur passe sans encombre. Pour rappel, l’animateur de 78 ans avait subi un triple pontage coronarien dans le but de prévenir un infarctus.

Le docteur Albert Hagège est soulagé de voir que son patient se porte à merveille. Au cours de l’interview, il explique : « C’était une opération risquée. On a d’ailleurs échangé sur les mesures à prendre en cas d’état végétatif au réveil ». Le chef de service affirme, de son côté, que le présentateur a été victime de quelques hallucinations postopératoires.

Et une interne de souligner : « Il avait perdu la notion de l’heure et se demandait s’il pourrait revenir à l’écran. Alors que nous, on se demandait s’il allait vivre. » Une aide-soignante a également tenu à évoquer la bienveillance du journaliste. Selon cette dernière : « Michel Drucker, c’était un patient gentil, calme et discret, qui ne se plaignait jamais malgré ses rechutes ».

Des projets plein la tête…

Après avoir séjourné à l’hôpital pendant deux longs mois, l’animateur de France Télévisions a absolument tenu à faire part de sa gratitude envers l’équipe médicale qui s’est occupée de lui. Alors qu’il a retrouvé son canapé sur France 2, il a déjà d’autres ambitions en tête ! Dans les colonnes du Parisien, Michel Drucker a révélé : « Je suis le plus ancien des animateurs, tous pays confondus. À présent, je suis déterminé à rejoindre le club des centenaires. Aujourd’hui, j’ai repris ma carrière en main, un métier de pression, un métier cruel. Une vraie passion aussi ».