Difficile pour Nagui de retenir ses larmes face à Hélène de Fougerolles ! En effet, l’animateur vedette de France 2 était ému aux larmes cette semaine sur France inter en s’exprimant sur la fille autiste de l’actrice.

D’ordinaire souriante et pleine de joie de vivre sur les plateaux télévisés, Hélène de Fougerolles a fait part d’un témoignage bouleversant le mois dernier. À l’occasion d’une entrevue pour le magazine Sept à Huit, l’actrice de 48 ans s’est livrée pour la première fois au sujet de l’autisme dont souffre sa fille, Shana. Elle souligne qu’à l’époque, elle qualifiait sa fille de « différente » et non d’« handicapée ». Lundi dernier, elle est revenue sur ce combat poignant à l’occasion de son passage au micro de La Bande originale. En effet, elle a raconté son histoire dans son récent ouvrage. Et il faut dire que Nagui a particulièrement été touché par les propos de son invitée…

« Tu n’as pas le droit de faire ça sinon, je vais pleurer moi aussi ! »

L’animateur de NOPLP commence par affirmer : « Ce livre est très touchant. Parce que j’ai la chance de la connaître ». Nagui était tellement submergé par l’émotion qu’il n’a pas réussi à finir sa phrase. Très ému, le présentateur phare de France 2 commence alors à éclater en sanglots. Devant la situation, son invitée a affirmé : « Tu n’as pas le droit de faire ça sinon, je vais pleurer moi aussi ! ».

Daniel Morin de son côté n’a pas pu s’empêcher de commenter hilare : « C’est génial quand Nagui a du mal à s’exprimer, on gagne un temps de fou ! ». Leïla Kaddour prend ensuite part à la discussion en lâchant : « Tu sais ce qu’elle ressent, car tu connais l’histoire depuis le début », pour revenir sur le sujet initial. Il faut savoir que le mari de Mélanie Page a participé activement à rendre le quotidien de la petite fille similaire à celui des autres enfants de son âge.

« (…) Je voulais faire croire que tout allait bien ».

Plus tard, Leïla Kaddour reprend la parole en affirmant : « Dans l’ouvrage, vous le dites, vous avez mis du temps avant de raconter ce combat. Vous l’avez même dissimulée aux membres de votre famille. Peu de gens étaient au courant, car vous ne vous sentiez pas en mesure d’en parler ». La mère de famille lui répond en indiquant : « Parce que j’étais énormément dans la dénégation et je voulais faire croire que tout allait bien ».

L’invitée du jour a ensuite remercié Nagui et son épouse de l’avoir accueilli pour l’anniversaire de Roxane (l’aînée des trois filles du couple, NDLR), qui a le même âge que sa fille. Et Hélène de Fougerolles de préciser : « J’étais accompagnée par très peu de personnes. Vous deviez être, honnêtement, moins d’une dizaine à savoir que j’avais cette petite avec moi. (…) ». Un magnifique discours qui a touché de plein fouet le présentateur de « Tout le monde veut prendre sa place ».