Nathalie Baye était à deux doigts de s’évanouir devant Anne-Elisabeth Lemoine cette semaine dans « C à Vous ». Zoom sur les révélations glaçantes de l’ex-femme du Taulier…

Nathalie Baye était conviée récemment sur le plateau de C à vous pour faire la promotion de son film intitulé « Garçon Chiffon ». Un passage remarqué puisque l’actrice de 72 ans a eu beaucoup de mal à cacher son embarras après la diffusion d’une archive. La mère de Laura Smet, qui a failli tomber dans les pommes, avoue qu’elle est « au bord de la fatigue ». On fait le point pour vous !

Nathalie Baye à l’honneur dans « C à Vous »

Invitée par Anne-Elisabeth Lemoine sur le plateau de France Télévisions, Nathalie Baye a eu du mal à dissimuler son mal-être. En effet, l’ex-femme de Johnny Hallyday s’est présentée dans C à vous pour présenter sa dernière fiction réalisée par Nicolas Maury. Le film en question devrait bientôt voir le jour aux cinémas. Mais l’invitée du jour a été particulièrement déstabilisée suite à la diffusion d’archives en rapport avec ses premiers pas dans le septième art.

Dans les années 70, la mère de famille débute au théâtre dans une pièce baptisée « Les croulants se portent bien ». « Oh mon Dieu ! » a-t-elle lâché à la vue de ces images. Notons qu’il y a deux ans, l’actrice avait subi une intervention chirurgicale du cœur, à en croire une publication du magazine Ici Paris. Depuis, elle affiche une mine jeune et radieuse ! Bien que Marion Ruggieri, chroniqueuse du programme, a trouvé l’archive « ingénieuse », la principale concernée n’était pas du même avis.

« Quand je vois ça, je suis au bord de l’évanouissement… »

Choquée par l’image qu’elle venait de voir à l’écran, Nathalie Baye a indiqué : « Quand je vois ça, je suis au bord de l’évanouissement ». Et la fille de Denise Coustet d’ajouter : « Je suis laide, ce n’est pas possible ! ». Une remarque à laquelle n’adhère pas l’équipe de l’émission. Cette dernière la trouvant magnifique comme toujours. Au cours de sa jeunesse, la mère de famille partageait des traits de ressemblance avec sa fille, Laura.