Baptiste, le champion de N’oubliez pas les paroles s’est fait détrôner cette semaine sur France 2. Il repart cependant avec des gains d’une valeur totale de 160 000 €. Retour sur cette élimination inattendue du jeune candidat !

Jeudi dernier, l’élimination était inévitable pour Baptiste sur le plateau de N’oubliez pas les paroles. Après avoir détenu le fameux micro d’argent pendant plusieurs semaines, le jeune homme voit son rêve s’écrouler sur France 2. Heureusement, il part avec une récompense totale de 160 000 euros.

Baptiste : fier de son parcours dans NOPLP

L’aventure NOPLP s’est achevée sur une note d’amertume pour Baptiste jeudi dernier sur France 2. Après avoir brillé sur le plateau de Nagui pendant plusieurs semaines, le jeune candidat s’est fait destituer par un autre challenger. Ses gains s’élèvent à plus de 160 000 € ! Mais ce n’est pas tout, le principal intéressé décroche son ticket pour les prochains Masters de l’émission.

À l’occasion d’une entrevue pour Télé-Loisirs, le jeune trentenaire originaire de Biarritz a confié : « Je vais faire une drôle de tête lorsque je verrais le virement sur mon compte. J’ai remporté plus qu’un aventurier de Koh-Lanta, je n’arrive pas à y croire ». Un échec que l’ancien maestro ne regrette pas pour autant, estimant qu’il était peut-être temps pour lui que « tout s’arrête ».

Interrogé au sujet des raisons de cette défaite, Baptiste a indiqué : « Il y a dû y avoir un peu de fatigue, car je me suis planté sur Nuit magique de Catherine Lara. Un morceau que je connaissais pourtant par cœur », a-t-il ainsi regretté. Malgré tout, le participant s’est consolé : « Je suis heureux. Si j’avais perdu en début de journée de tournage, j’aurais été déçu ».

Le candidat déterminé à remporter les Masters

Pour l’heure, Baptiste a un autre objectif en vue : celui d’aller le plus loin possible lors du prochain concours des Masters prévu pour l’automne prochain. Déterminé, il a expliqué : « j’écoute des chansons quotidiennement. La diffusion des émissions représente un vrai tremplin d’émotions », souligne-t-il. En attendant, il compte bien profiter de son temps libre non plus pour s’entraîner sur les classiques, mais pour s’adonner à ses travaux de construction. Et le jeune prodige de conclure : « Dans les mois à venir, je vais m’entraîner. Je serai au taquet, j’ai envie d’en profiter à fond ! ».