Difficile pour Fabien Haimovici de ne pas exprimer son mécontentement cette semaine dans N’oubliez pas les paroles. Tout ça à cause d’un titre du chanteur Christophe qui l’exaspère au plus haut point.

Lundi dernier, les inconditionnels de N’oubliez pas les paroles ont pu apprécier les talents de Baptiste sur le plateau de France 2. C’est sur la chanson « Aline » de Christophe qu’il est parti pour tenter de gagner 50 points. De quoi irriter Fabien Haimovici, décidément pas très emballé par ce morceau

« Pour le plus grand plaisir de Fabien »

Après avoir remporté 22 victoires dans NOPLP, Baptiste poursuit son ascension sur le plateau de Nagui. Le maestro a déjà réussi à empocher 96 000 euros de gains. Son prochain but ? Remporter les 100 000 euros. « On les chatouille », a-t-il souligné au début du numéro diffusé dans la soirée de ce lundi 19 avril. Pour y parvenir, le principal intéressé devait vaincre le challenger du jour, Alexa. Il faut savoir que la jeune femme a déjà participé au programme il y a plusieurs années.

À l’époque, elle avait raflé 10 000 euros de gains. Pour ce duel décisif, Baptiste a décidé de miser sur le thème « Christophe » pour cinquante points. Il devait ainsi choisir entre deux titres : Succès fou d’une part et Aline d’autre part. C’est sur le second choix que le candidat a décidé de jeter son dévolu. « Pour le plus grand plaisir de Fabien » a charrié le mari de Mélanie Page. En effet, l’acolyte de Magali Ripoll n’apprécie pas vraiment le tube de Christophe, mort en 2020 à l’âge de 74 ans.

« Il va recevoir du Aline dans les oreilles chantée par Magali »

« J’aime mieux qu’on fasse La femme chocolat [d’Olivia Ruiz, ndlr] », a souligné Fabien Haimovici. Et l’animateur de 59 ans de commenter : « Je rappelle que sur Femme chocolat, il dévore du chocolat, sur Aline, il va recevoir du Aline dans les oreilles chantée par Magali ». Dès qu’il a commencé sa performance, le choriste a exprimé son mécontentement. « Je ne peux pas aller là-haut avec les cuivres, là, super loin ? ». 

Sa camarade choriste a alors tenté de le rassurer : « Mais non, t’es bien là », en jouant sur deux vocalises extrêmement aiguës. Pendant le long de son interprétation, le musicien ne cesse de grimacer. Et il a poursuivi à faire la moue lorsque Baptiste et Alexa ont chanté le reste du morceau après l’interruption des paroles, et que le présentateur phare de France Télévisions s’est mis à faire les chœurs. « Tu ne vas pas t’y mettre ?! », a lâché le choriste à son collègue. Décidément, il ne pouvait pas supporter de les écouter. Ambiance…