Nagui a encore créé la consternation dans l’un des derniers numéros de N’oubliez pas les paroles. Sa réflexion était tellement inattendue que la Maestro en titre, Valentine, s’est sentie complètement confuse. On fait le point pour vous !

Valentine, l’actuelle championne de Nagui dans N’oubliez pas les paroles a dû faire face à un moment embarrassant. Mercredi dernier, l’animateur lui a fait une réflexion qui l’a quelque peu gênée sur le plateau de France 2

Un duel féminin de plus remporté par Valentine

Depuis plusieurs semaines, Valentine cartonne dans l’émission de karaoké « N’oubliez pas les paroles ». Celle qui détient actuellement le micro en argent vient de réaliser une nouvelle prouesse. Mercredi dernier, sa cagnotte a atteint la somme totale de 38 000 euros. Un exploit qui la laisse aujourd’hui sans voix. Émue aux larmes, la jeune femme a confié à Nagui qu’elle n’arrive toujours pas à croire en sa victoire. Mais sans l’aide de Sophie, la principale concernée ne serait sans doute jamais arrivée à ce stade. 

Il faut dire que la pression est énorme face aux divers challengers qui viennent pour la défier dans l’émission. De quoi mettre ses nerfs à rude épreuve. Ainsi, lorsque l’un de ses concurrents loupe les paroles ou oublie les mots, Valentine ne peut s’empêcher de se réjouir à l’intérieur. Mais mercredi dernier, la belle brune a laissé éclater sa joie (sans la moindre discrétion) devant sa rivale Sophie. Celle-ci ayant perdu la mise sur un morceau culte de Nana Mouskouri : « Quand tu chantes ».

« Mais vous n’avez pas le droit de faire ça ! »

La Maestro poursuit la chanson avec Sophie à la suite de la défaite de cette dernière. Plus tard, lorsque la musique s’est interrompue, Valentine a vite déchanté. C’est alors que Nagui la recadre : « Mais vous n’avez pas le droit de faire ça ! », scandalisé par ce que venait de faire la candidate. Ne comprenant pas le souci, la principale concernée s’est sentie un peu désemparée. Puis devant le public, le père de Nina Fam a dénoncé son comportement inapproprié. 

L’animateur explique alors ce qui l’agaçait en affirmant : « Quand tu chantes avec un sourire narquois qui dit “Je suis trop heureuse que tu te sois gourée” ». Mal à l’aise, Valentine s’est contentée de nier ces accusations. Pour se défendre, elle a souligné : « Ce n’est pas ça du tout… C’était parce que le refrain était entraînant ». Un argument qui n’a pas du tout persuadé le mari de Mélanie Page dans un premier temps. Finalement, il a fini par lâcher : « Je vois le mal partout, même là où il n’est pas ». Ambiance.