Le magazine d’enchères Affaire conclue vient d’accueillir un nouveau membre dans son équipe d’acheteurs. Il s’agit de la pétillante Adeline Jaquet. Mais qui se cache derrière la nouvelle acheteuse de l’émission ? On vous dit tout !

Adeline Jaquet est la nouvelle acheteuse qui vient de rejoindre Julien Cohen et consorts dans Affaire conclue. Les fidèles téléspectateurs de France 2 ont pu faire sa connaissance il y a quelques jours. À l’occasion de son arrivée sur France Télévisions, la nouvelle recrue a accepté de parler un peu plus d’elle lors d’une entrevue pour Télé-Stars.

« J’ai visionné le programme et j’ai eu un coup de cœur »

Adeline Jacquet confie ainsi qu’une casteuse, qui est tombée par hasard sur son compte Instagram, a décidé de la contacter. Cette dernière avait compris qu’elle disposait d’un magasin d’antiquités en Suisse. La nouvelle recrue souligne ensuite : « Petit à petit on a échangé et on a réalisé un entretien. Plus tard, on m’a proposé de réaliser une première journée de tournage ».

La jeune femme qui est Québécoise et expatriée en Suisse n’était pourtant pas familière avec l’émission avant de l’intégrer. Comme elle le précise dans ses confidences : « J’ai visionné le programme et j’ai eu un coup de cœur. Je me suis dit que c’était une expérience à ne pas rater. L’émission était authentique et les membres très sympas ».

D’ailleurs, selon la nouvelle collègue de Sophie Davant, l’intégration auprès de la team s’est très bien passée. « Le tournage s’est fait de manière naturelle. Le travail est de qualité. J’ai eu droit à un accueil très chaleureux, aussi bien par les acheteurs que par les autres membres de l’équipe. J’avais rapidement trouvé mes aises, moi qui n’avais jamais fait de télé auparavant », a-t-elle expliqué lors de l’entretien.

Un parcours hors pair

Dans son témoignage, Adeline Jacquet révèle qu’elle a grandi au Québec. Au début, elle avait réalisé des études en relations internationales puis en communication et marketing. Elle est ensuite tombée amoureuse de l’univers du digital et du commerce. Ce qui l’a poussé à se reconvertir. Comme le précise la principale concernée : « Mon appétence pour les vieux objets est venue plus tard, lorsque j’ai commencé à habiter en Suisse. Le marché était en plein développement alors j’ai sauté sur l’occasion ».

Notons que la nouvelle acheteuse d’Affaire conclue a trouvé ses premiers clients en ligne. Un choix qui émane principalement de son désir de toucher des cibles plus jeunes. Elle apprécie également cet aspect du marketing qui lui permet d’accompagner ses clients de manière plus personnalisés. Son objectif en participant à l’émission est de faire connaître la brocante ainsi que les talents locaux grâce au programme « La vie des objets ». Rendez-vous chaque après-midi sur France 2 pour la voir à l’œuvre !