D’ordinaire discrète et réservée sur les réseaux sociaux, Ophélie Winter s’est enfin manifestée à la suite d’une triste nouvelle. En effet, la blonde de 46 ans pleure aujourd’hui la mort d’un être avec qui elle était proche. On vous dit tout !

À la suite de la déclaration liée à la disparition tragique de Tonton David cette semaine, Ophélie Winter a décidé de lui rendre un bel hommage. C’est sur son compte Instagram qu’elle a fait une publication en l’honneur du chanteur de reggae. Elle qui est d’ordinaire discrète sur la Toile

« Je n’arrive pas à le croire mon ami »

Ophélia Winter n’est pas du genre à s’afficher sur les réseaux sociaux comme c’est le cas de nombreuses célébrités. Mais lorsqu’il s’agit d’accorder une pensée aux personnes décédées avec qui elle a partagé un bout de chemin, l’actrice n’hésite pas à se manifester. Mardi dernier, la triste nouvelle est tombée. Il s’agit du décès de Tonton David. L’icône du reggae s’est éteinte à l’âge de 53 ans. Ce dernier était très proche de la comédienne. 

Sur son compte Instagram, ses abonnés ont ainsi pu lire : « Je n’arrive pas à le croire mon ami », en description d’une photo de « Ma number one ». Un message émouvant suivi de ces déclarations : « Merci pour ta bonne humeur, ton ingéniosité, ta bienveillance et ta simplicité (…) ». Un clin d’œil poignant à destination du regretté chanteur, dont la mort a été annoncée par son manager. 

Une annonce foudroyante qui a fait l’objet d’une publication dans un magazine d’actualités. Celle-ci stipule : « C’est officiel, selon nos sources, Tonton David est mort aujourd’hui 16 février 2021, à 12 h 56, des suites d’un AVC survenu à la descente d’un train ». Plusieurs stars ont décidé de lui rendre hommage à la suite de cette triste nouvelle. Le décès s’est produit à Metz où le chanteur s’était installé depuis plusieurs années.

Tonton David écoulait des jours heureux en Moselle depuis des années

Tonton David a décidé de quitter la capitale parisienne il y a plusieurs années pour des raisons familiales. C’est ainsi qu’il a atterri en Lorraine. Et c’est donc dans la ville de Longeville-lès-Saint-Avold que David Grammont (de son vrai nom) a passé ses dernières années aux côtés de ses proches. Une vie modeste qu’il appréciait énormément. 

On se rappelle qu’il y a plusieurs années, le père de Samuel, Zachary, Salomé et Théo avait accordé une entrevue pour l’Est républicain. À l’époque, il avait confié : « Je suis arrivé à Sarrebourg voilà une dizaine d’années pour me rapprocher davantage de Bâle. J’ai des proches à Woippy, à proximité de Metz, mais c’était avant tout parce que j’étais heureux. » Le principal concerné, qui est né à la Réunion, associe ainsi La Moselle à l’exotisme.