Ophélie Winter vient de faire une proposition alléchante à une artiste de renom. La chanteuse semble être prête à retourner sur la scène musicale. Le point à travers cet article !

Dans le cadre de son « Petit live » organisé sur CStar, Camille Lellouche a repris l’un des morceaux cultes d’Ophélie Winter. De quoi faire plaisir à cette dernière !

« J’espère qu’on pourra faire un duo »

À l’issue de cette prestation, Ophélie Winter a réagi sur les réseaux sociaux. Sur son compte Instagram, la blonde de 47 ans a écrit : « Merci de ce si beau revival. J’espère que la prochaine fois on pourra faire un duo ». La chanteuse a notamment été bouleversée par l’hommage vibrant que lui a rendu Camille Lellouche. Une brillante artiste qui poursuit petit à petit sa carrière sur le devant de la scène musicale.

Celle qui a été sacrée aux Victoires de la musique pour son featuring avec Grand Corps Malade connaît en effet un succès fulgurant. Une notoriété que l’on associe notamment à son titre phare : « Je remercie mon ex » qui a fait décoller sa carrière de chanteuse. À l’occasion de son « Petit live » sur Cstat, l’humoriste a tenu à faire une reprise inspirée de l’idole des nineties.

Clin d’œil musical à la star du RnB en France

Camille Lellouche était donc partie sur « Shame on U » d’Ophélie Winter. Un choix qu’elle a fait d’autres morceaux dont « Dieu m’a donné la foi », « Le feu qui m’attise », « Je marche à l’envers », « Je t’abandonne », « Sache » ou encore « Tout l’monde le fait ». À ce propos, l’actrice de 34 ans confie : « C’est un morceau qui m’a bercé pendant toute mon enfance et que je continue à écouter jusqu’à aujourd’hui. Je la chantais partout : dans les karaokés, à la maison, dans les pianos-bars… ». 

Et la comédienne de préciser : « Aujourd’hui j’avais envie qu’elle renaisse ». Grande admiratrice d’Ophélaï, dont le retour est très attendu, la sœur de Maxime a tenu à faire part de son admiration envers son idole. « J’embrasse Ophélie Winter. Je tiens à lui faire part de ma gratitude pour avoir amené le RnB en France, car on l’a un peu oublié ».