Paul des « 12 coups de midi » aurait-il été avantagé par la production de TF1 ? L’ancien champion de midi passe aux aveux. On vous dit tout !

À l’occasion de son passage il y a quelques jours dans Buzz TV, Paul El Kharrat a accepté de faire des confidences surprenantes. L’ancien candidat des 12 Coups de midi, qui a empoché plus de 700 000 euros a avoué avoir été favorisé par TF1. Le point à travers cet article !

Un champion bien connu du public français

Jeudi dernier, Paul El Kharrat a accepté de faire des confessions sur son aventure dans Les 12 Coups de midi sur Figaro Live. Deux ans après son passage sur le plateau de La Une, l’ancien protégé de Jean-Luc Reichmann conserve aujourd’hui son titre du 3e plus grand maestro du jeu. Une position qui est aujourd’hui menacée face à l’ascension fulgurante de Bruno, actuel champion en titre de l’émission. Pour rappel, le jeune étudiant avait raflé 691 522 € de gains et de cadeaux à l’issue de ces 153 participations. Depuis, il est devenu le chouchou des téléspectateurs. Voici les révélations chocs de l’ex-maestro qui vient de participer au Club des invincibles, sur France 2.

Paul aurait obtenu des faveurs de la part de la production

Selon les confidences de Paul, il aurait obtenu des coups de pouce de la part de la production. Ce qui lui aurait permis de rester aussi longtemps dans l’aventure. Comme l’explique le jeune homme : « Les participants avaient des questions en rapport avec des études ou des sondages. Moi, on m’interrogeait sur des questions d’histoire ». Notons que ce thème figure parmi l’un de ses domaines de prédilection.

Et le principal intéressé d’ajouter : « Je pense qu’ils m’ont donné ces questions-là pour que je réponde bien et que je reste le plus longtemps possible dans l’émission ». Une forme de favoritisme qui aurait été initiée par la production dans le but d’oublier Christian Quesada ? En effet, à l’époque, l’ex-champion avait été emprisonné pour corruption de mineurs et détention d’images pédopornographiques. Quoi qu’il en soit, Paul semble mal à l’aise avec ces faveurs sachant qu’ils remettent en cause son talent !