Prochainement dans Plus belle la vie, l’épisode prévu pour la soirée de ce vendredi 5 mars promet de nouveaux rebondissements. Au programme, Léa sauve la mise à Boher tandis que César dévoile son secret à la jeune cuisinière. 

Rendez-vous ce soir à partir de 20 h 20 sur France 3 pour découvrir la suite des aventures du Mistral. Barbara apprend la vérité au sujet de César alors que son établissement enregistre un retour gagnant dans Plus belle la vie. Par ailleurs, Jean-Paul Boher peut compter sur le soutien indéfectible de son acolyte Léa. En effet cette dernière va le sortir d’un énorme pétrin. Voici ce qui vous attend prochainement sur la chaîne du groupe France Télévisions.

Machet passe à l’offensive

Boher se retrouve sur la sellette après s’en être pris au Maire Lougane. En compagnie de Léa, il obtient comme conseil de faire ses excuses auprès de l’élu au risque de perdre sa place au sein des forces de l’ordre. De son côté, l’heure est à la gloire pour Machet, convaincu que leur supérieur a été fichu dehors. Mais en vérité, si Lougane a rejeté les excuses du policier, Léa de son côté menace le Maire de balancer un dossier discréditant à Massilia News.

L’objectif : prouver que ce dernier a accusé Samia (alias Fabienne Carat) en public sans preuve concrète. Boher fait ensuite part de sa gratitude envers son amie pour l’avoir aidé à conserver sa place au commissariat. Machet, pour qui la situation déplaît fortement, décide de trafiquer les freins de la voiture appartenant à son ennemi…

César fauché

Tandis que Thomas n’arrive pas à gérer un client difficile, il est agréablement surpris suite à l’arrivée inattendue de Fanny. Cette dernière avait décidé de quitter son poste quelques jours auparavant. Un come-back conditionné au départ du DRH de GTS, quitté par Barbara. Cependant, la fille de Léo sent très bien qu’il se passe quelque chose d’inquiétant avec son partenaire. Plus tard, elle surprend une discussion en se rendant chez César. Ce dernier évoque son intention de céder sa ville. À vrai dire, le neveu du proviseur Rochat est à sec alors qu’il voulait financer la cuisinière, car ce projet lui tenait très à cœur.