Suite à la polémique liée aux Diners clandestins, Pierre-Jean Chalençon n’a pas dit son dernier mot ! Sur les réseaux sociaux, le collectionneur remet les détracteurs à leur place…

Malgré les accusations et la polémique qui enfle à son sujet, Pierre-Jean Chalençon n’a pas pour autant perdu son sens de l’humour ! Face à la tournure de l’affaire liée aux dîners clandestins et les soupçons qui pèsent sur lui, l’ancien acheteur d’Affaire Conclue s’est lâché sur les réseaux sociaux. Il a ainsi adressé un message des plus hilarants à ses haters

Une affaire qui fait grand bruit dans l’actualité médiatique

Depuis quelques semaines, on ne parle que de lui dans les médias ! En effet, celui qui s’est fait connaître auparavant dans Affaire conclue est aujourd’hui au cœur d’un gros bad buzz ! Tout a commencé à la suite d’un reportage diffusé sur La Six. Sous couvert d’anonymat, le programme rapportait des dîners organisés de manière « clandestine » au sein de sa propriété. À savoir le fameux palais Vivienne et qui accueillait entre autres des ministres.

Des faits qui ont très vite suscité la polémique sachant la situation sanitaire actuelle liée à l’épidémie de Coronavirus. Mais pour sa défense, le spécialiste de Napoléon a juste indiqué qu’il s’agissait d’un poisson d’avril. Des aveux qui n’ont pas pour autant permis d’apaiser les bruits qui courent, comme quoi il a organisé tout ceci en douce avec Christophe Leroy. Résultat, Pierre-Jean Chalençon a été placé sous garde à vue à la fin de la semaine.

Bruno Pomart, ex supérieur du RAID s’est livré au sujet de l’affaire à l’occasion de son passage sur le plateau de Touche pas à mon poste. Selon lui : « Il a été entendu par la police judiciaire (…). C’est important pour les enquêteurs de connaître ce qu’il s’est véritablement passé. Sur l’éventuelle présence d’un ministre, ce qui n’est pas le cas finalement (…) » a-t-il avoué face à Baba et ses chroniqueurs.

Pierre-Jean Chalençon se paie la tête des haters

À la suite de cette audition, Pierre-Jean Chalençon a finalement été relâché. Et une chose est sûre : cette mise en examen ne l’a pas affecté plus que ça. À la suite de sa sortie du commissariat, le faux sosie de Michel Polnareff s’amusait déjà à lancer des piques aux détracteurs sur les réseaux sociaux. Selon lui, ce « coup de publicité » lui a permis de se faire connaître davantage. Et il en est très fier !

Comme en témoigne son message sur Instagram : « Bonne nuit à tous !!! Après cette semaine mouvementée… J’ai dîné tranquille au Palais Vivienne !!!!! ». Et de préciser : « De Moscou à New York, le palais Vivienne est devenu populaire à travers le monde entier !!! Alors pourquoi pas vous !!!! Venez le découvrir vous aussi ». Comme quoi malgré une peine de prison qui plane sur sa tête, l’antiquaire de 51 ans n’est inquiet pour rien au monde…