Alors qu’elle interviewait le couple Sussex, confronté à des relations tendues avec la famille royale, Oprah Winfrey s’est permis de faire une grosse mise au point. Elle balance de terribles révélations au sujet d’Elizabeth II… On fait le point pour vous !

À la suite des grosses confidences de Meghan Markle, c’est au tour de son intervieweuse, Oprah Winfrey de faire des révélations accablantes au sujet de la famille royale britannique.

Meghan Markle se lâche sur CBS

Dimanche dernier, CBS avait retransmis en exclusivité une entrevue entre Oprah Winfrey et les parents du petit Archie. Un entretien qui a été visionné par plus de 17 millions de téléspectateurs. Selon des données récoltées auprès de Nielsen, ce spécial CBS Primetime a duré près de deux heures. L’objectif de l’interview étant de mettre à la lumière sur les raisons pour lesquelles le prince Harry et sa femme ont décidé de quitter l’Angleterre. Et surtout, pourquoi les deux tourtereaux ont renoncé à leurs fonctions royales.

Le duc de Sussex souligne qu’ils avaient été coupés financièrement par la monarchie britannique vers le début de l’année 2020. Selon le père de famille, il a alors dû se débrouiller avec son épouse pour tenter de survivre grâce à l’héritage de sa maman. Les deux amoureux se sont par la suite prononcés au sujet de l’accueil qu’a réservé sa belle-famille à l’ancienne comédienne lors de son arrivée. La fille de Doria Ragland explique ainsi qu’on ne lui a pas suffisamment soutenu et précise au passage les préoccupations de certains membres de la monarchie concernant sa couleur de peau.

« Ce n’était ni sa grand-mère, ni son grand-père… »

Au cours de cette interview, la duchesse de Sussex explique également que les mois précédant la naissance d’Archie, la couleur de peau du bébé a créé la discorde. Selon elle, elle a été prévenue que son enfant n’aurait pas droit à un titre. Aussi, il y a eu des craintes relatives à la peau foncée d’Archie, à sa naissance. Des aveux qui ont complètement abasourdi son intervieweuse.

Le lendemain, Oprah Winfrey a réagi concernant cet entretien. Elle a affirmé que ni la reine Elizabeth II ni son époux n’ont contribué aux discussions liées à ces inquiétudes de couleur de peau au sein de la famille royale. Le prince Harry ne s’est pas prononcé au sujet de l’identité de l’individu qui a exprimé ce sujet, « mais il a voulu s’assurer que je sache (…) que ce n’était ni sa grand-mère, ni son grand-père ».