Décidément, les vérités concernant les Sussex ne cessent d’éclater. Aux dernières nouvelles, il semblerait que le prince Harry n’a pas déclaré des millions d’euros lors de son dernier entretien. Encore un autre mensonge qui risque de faire couler beaucoup d’encre…

Au début du mois de mars, le prince Harry avait affirmé face à Oprah Winfrey que la famille royale ne lui accordait plus la moindre somme d’argent. Héritier d’un patrimoine conséquent, le mari de Meghan Markle a omis de mentionner qu’il était à la tête d’une fortune inestimable…

« Nous vivons grâce à la somme d’argent que ma maman m’a laissé… »

Au cours de ce fameux entretien, le prince Harry s’est prononcé au sujet de l’héritage que lui a légué Lady Diana. À ce propos, il a indiqué : « Nous vivons grâce à la somme d’argent que ma maman m’a laissé. Sans quoi, nous n’aurions pas eu la possibilité de partir. Alors, en y repensant, c’est comme si elle l’avait pressenti ».

Au cours de sa prise de parole, celui qui n’obtient plus de mégot de la Couronne britannique a confié qu’il a trouvé un moyen de se payer sa sécurité. Il a également comparé son épouse à maintes reprises avec sa mère. Pour rappel, cette dernière a été martyrisée par la presse et torturée par « la Firme ». Hélas, le frère du prince William vient d’être rattrapé par un mensonge au sujet de ses finances et qui remet en cause tout son récit…

10 millions de livres sterling à départager…

Selon les nouvelles repérées dans les colonnes de l’Express, sorti ce 30 mars, le prince Harry aurait obtenu de jolies sommes d’une parente. Un montant d’argent qu’il aurait perçu à l’époque où il était « prisonnier du système ». Son arrière-grand-mère, Elizabeth Bowes-Lyon, que les Britanniques appellent souvent la reine mère, est décédée il y a 19 ans. La principale concernée s’est éteinte en 2002, à l’âge de 101 ans. Dans son testament, elle a légué un beau jackpot estimé entre 50 et 70 millions de livres au profit de ses descendants.

Ainsi, à part le virement effectué à destination de sa fille, la reine Elizabeth II, une autre somme a été léguée au prince Harry et à son frère. Les deux fils de Lady Diana se sont donc partagé 14 millions de livres sterling. Mais avec les nombreux investissements des conseillers de la famille royale, cette somme a atteint les 20 millions de livres sterling au fil des années. Toujours selon les explications du journal.

Un héritage qui ne permet pas de couvrir la valeur de sa maison

À ceci s’ajoutent 8,5 millions de livres supplémentaires accordés par la femme du prince Charles, à sa mort. À en croire les prix utilisés sur le marché immobilier à Los Angeles, la somptueuse propriété des parents d’Archie vaudrait dans les 14 millions de dollars. Ce qui correspond à 10 millions de livres sterling.

Ce qui signifie qu’il est pratiquement impossible que l’époux de Meghan Markle ait acquis leur maison exclusivement avec l’argent légué par Diana. Mais on se demande aujourd’hui, pourquoi n’a-t-il pas précisé ce joli pactole obtenu grâce à la famille royale ? Une somme d’argent qui lui a pourtant permis de boucler ses fins du mois. Le mystère plane…