Sophie Davant a commis une grosse bêtise au cours d’une saison du Téléthon. De quoi déclencher la colère du Maire ! Retour sur cette anecdote hilarante…

Des erreurs, on en commet tous ! Et ce n’est pas Sophie Davant qui nous dira le contraire. À l’occasion d’une saison inédite de Téléthon, l’animatrice d’Affaire conclue avait commis un faux pas qui lui a coûté cher. En effet, le maire ne lui a pas fait de cadeaux…

« Je devais interviewer le maire du village… »

Il y a quelques semaines, lors d’une entrevue pour Télé-Loisirs, Sophie Davant avait confié : « Je suis pas qu’une petite blonde gaffeuse ». Mais les fidèles téléspectateurs de France 2 le savent bien : l’animatrice est la Reine des imprudences. On se rappelle de la fois récente où elle a brisé un objet dans le magazine d’enchères de France Télévisions. Mais sa plus grosse bêtise remonte au tournage d’une édition du Téléthon.

À l’époque, l’ex-compagne de Pierre Sled n’exerçait pas encore le métier d’animatrice. Elle avait pour mission d’intervenir régulièrement entre deux reportages. Et ce jour-là, la mère de Nicolas et Valentine s’était trompée d’interlocuteur. « Je devais interviewer le maire du village concernant la transhumance des moutons au XIXe siècle. (…) Je débarque et là il y avait des milliers de gens, des moutons, il y avait tout le monde, alors je me suis dit : “Où est le maire ? ». Hélas pour l’acolyte de Caroline Margeridon, son flair ne va pas la mener au bon endroit !

Sophie Davant s’adresse à la mauvaise personne…

Sous l’effet de la pression du direct, Sophie Davant s’est dirigée vers la mauvaise personne. De prime abord, elle pensait qu’elle avait raison puisque son interlocuteur avait répondu sans difficulté à ses questions. Un des caméramans a essayé tant bien que mal de l’alerter, mais en vain ! L’ancienne collègue de Pierre-Jean Chalençon a enchaîné l’entretien comme si de rien n’était. Il a fallu plusieurs heures jusqu’à ce qu’elle réalise sa boulette.

Elle apprend alors qu’elle avait interviewé un technicien de la SFP (Société française de production) et non le maire. Une anecdote drôle et surprenante qui a eu de lourdes conséquences. Comme le souligne la présentatrice : « Le monsieur qui tirait les câbles m’adresse ses meilleurs vœux tous les ans, c’est la première fois que ses proches l’ont vu passer à la télé donc il m’est éternellement reconnaissant. En ce qui concerne le maire, il ne m’a jamais pardonné. Il attend toujours de passer à l’antenne », a expliqué la jolie blonde de 58 ans avec humour.