Toujours de bonne humeur sur le plateau d’Affaire conclue, Sophie Davant ne manque jamais l’occasion de lancer diverses petites blagues sur France 2. Parmi ces dernières victimes figure Enora Alix…

Chaque jour, le magazine d’enchères de France 2 réunit plusieurs téléspectateurs devant leur écran. Une émission dont le concept séduit beaucoup de Français. Les objets vendus auprès de Julien Cohen et consorts ne cessent de susciter la curiosité. Mais avant de rejoindre la fameuse salle des ventes, les candidats doivent passer par une étape décisive dans Affaire conclue. Celle de l’expertise qui a lieu en présence de Sophie Davant et d’un commissaire priseur. La petite moquerie de l’animatrice a justement eu lieu au cours de cet instant. Une blague taquine qui a fini par un léger accrochage entre les deux collègues. On vous dit tout !

Une ambiance bonne enfant dans « Affaire conclue »

Cette semaine, Sophie Davant était une nouvelle fois aux commandes de son émission « Affaire Conclue ». Pour l’animatrice, il est primordial que les candidats se sentent à l’aise sur son plateau. Pour se faire, l’ex-femme de Pierre Sled n’hésite pas à raconter des petites blagues entre chacune de ses interventions. La jeune femme ne manque pas ainsi de taquiner les vendeurs et aussi les collègues avec qui elle collabore. Dernièrement, alors qu’un vendeur est venu pour céder un agrandisseur photo, il se trouve qu’il est réparti le cœur brisé. Et pour cause…

L’expert du jour avait annoncé un prix de départ de 50 € pour son objet. Une somme jugée trop minime par le vendeur, comparée au temps passé par le commissaire-priseur a réalisé l’expertise. Sur une note d’humour, la présentatrice de 57 ans a indiqué : « Tout ça pour ça! ». Puis d’ajouter : « Je présume que vous êtes venus pour vous amuser » en taquinant gentiment le vendeur. Une farce qui a vite déclenché l’hilarité auprès de l’Assemblée avant que le participant ne rejoigne la salle des enchères.

Sophie Davant lance une pique à Enora Alix…

Vendredi dernier, alors qu’elle était de très bonne humeur, Sophie Davant a décidé de taquiner une nouvelle fois ses collègues. Dans sa ligne de mire figure Enora Alix, la commissaire-priseuse de l’émission. Tandis que l’expert réalisait la description de l’objet du jour, elle avait des difficultés à prononcer certains mots. C’est ainsi que la commissaire-priseuse a déclaré : « Cet objet a été très célèbre dans les années 30, puis après, il va un peu s’assagir », en loupant le dernier mot. Une maladresse qui n’est pas passée inaperçue aux yeux de l’animatrice.

Celle-ci demande alors à sa collaboratrice de réaliser des exercices orthophoniques avec « les chaussettes de l’archiduchesse ». Cette fois encore, la principale concernée rate son coup. De quoi amuser la mère de Valentine et la candidate du jour. Finalement, elle conclut en expliquant : « Bon, elle n’y arrive pas ». Sujet de discussion clos.