The Vivi, l’ancien candidat éjecté de cette nouvelle saison de « The Voice » a fait part d’un conseil qui n’a pas du tout fait l’unanimité sur les réseaux sociaux. On vous explique tout !

The Vivi a réagi à la suite de son expulsion de l’aventure The Voice. C’est sur son compte Instagram qu’il a décidé de faire part de sa déception. Pour rappel, le jeune homme a été éliminé à cause de ses tweets jugés « racistes » et « homophobes ». Mais dernièrement, il a invité les candidats du télé-crochet à suivre une astuce en particulier. Une recommandation qui a fait jaser les fans de l’émission…

« Supprimez vos tweets aussi bahahaha »

Maintenant qu’il est privé de chanter sur la scène mythique de The Voice, The Vivi préfère s’exprimer d’une autre manière. Le participant de cette 10e saison du télé-crochet a été éliminé à cause de ses tweets qualifiés de « homophobes ». Après avoir fait profil bas pendant plusieurs semaines, il est aujourd’hui sorti de l’ombre. Et c’est sur les réseaux sociaux qu’il fait le plus parler de lui. Dans une récente publication, on peut lire : « The Voice c’est terminé, la page se tourne, mais pas pour les amis ». 

Un message en guise d’encouragement pour les autres candidats toujours en lice dans le fameux concours musical de La Une. Mais à la fin de ce post, il a fait une petite blague qui a irrité les internautes. En effet, le principal concerné a mentionné : « Supprimez vos tweets aussi bahahaha ». Au cours des auditions à l’aveugle, le jeune chanteur de 21 ans avait séduit à l’unanimité Amel Bent, Florent Pagny, Marc Lavoine et Vianney avec sa prestation de Suicide social, d’Orelsan. 

Mais à la suite de cette victoire, ses fameux tweets « racistes » ont refait surface, au grand dam du principal intéressé. La publication qui a fait scandale indique : « Qu’est-ce qu’un arabe sans main ? Un anti-vol », mais aussi « Je suis pas PD, sous-race ». C’est le début de la fin pour The Vivi….

L’apprenti rappeur n’a pas dit son dernier mot

Le dimanche 21 février, The Vivi a décidé de s’excuser auprès du public. Sur son compte Instagram, il a écrit : « (…) En relisant mes vieux tweets, j’éprouve un sentiment de honte ». Mais ces aveux n’ont pas suffi pour TF1. La production de l’émission a décidé de l’éliminer définitivement du concours. Deux semaines plus tard, le principal intéressé a riposté en explosant sa colère dans une chanson au rythme très rapide. 

Dans les paroles, il revient sur cette tragédie qui a bousculé son rêve. On l’entend ainsi chanter : « Et n***e les fachos qui veulent me défendre, je ne rentre pas dans vos sectes. Les journaux grimpent en vente, car The Vivi était avec des potes en train de déconner il y a quatre ans, dis-moi ce que faisait ton fils ? ». Le message à faire passer étant : les enfants de ses haters auraient très bien pu commettre les mêmes erreurs que lui…