L’heure de la vengeance a sonné pour The Vivi ! À la suite de son exclusion de l’aventure « The Voice 2021 », le candidat décide de sortir du silence et de riposter à sa propre manière…

Voilà maintenant trois semaines que les inconditionnels de The Voice ont fait la connaissance de The Vivi. Malheureusement, le jeune candidat a été exclu en raison d’anciennes publications jugées « racistes ». Depuis, il a fait profil bas. Mais dernièrement, il est sorti de son silence pour se venger ! Jeudi dernier, le jeune homme a publié une chanson sur les réseaux sociaux. Le tout avec des paroles extrêmement provocatrices. On fait le point pour vous !

Du jamais vu dans l’histoire de « The voice »

Le 20 février dernier, un talent en particulier a retenu l’attention des 4 coachs de « The Voice ». À savoir : Marc Lavoine, Vianney, Amel Bent et Florent Pagny. Le candidat en question était parti sur une interprétation de « Suicide social », le morceau phare d’Orelsan. Une prestation qui lui a valu des éloges de la part des 4 membres du jury. Finalement, le participant décide de rejoindre l’interprète de « Beau-papa » à l’issue de son choix.

Hélas, le jour suivant, les internautes ont mis la main sur des tweets à caractère « homophobes » publiés par le candidat par le passé. Celui qui se prénomme en réalité Vincent Pois fait également part de son couple avec une fillette de onze ans dans ces publications. Un véritable scandale sachant qu’il était âgé de 17 ans au moment où il a posté ses fameuses déclarations sur Twitter.

À la suite de cette grosse polémique, le principal concerné a réagi en s’excusant auprès de toutes les personnes qu’il aurait pu offenser avec ses tweets honteux. Alors que la colère a grondé sur les réseaux sociaux, la production du télé-crochet a pris la décision ferme d’exclure le jeune candidat. À ce propos, elle a indiqué : « Nous avons été très choqués par ces publications qui sont à l’encontre des valeurs prônées par The Voice. Ces déclarations sont également contraires aux engagements prix par les candidats ». C’est ainsi que l’aventure s’est achevée brutalement pour The Vivi.

The Vivi n’a pas dit son dernier mot…

Plus tard, le CSA a pris part à l’affaire en ouvrant un dossier à la suite de la diffusion de Suicide social dans l’émission. Quelques semaines après, le principal accusé décide de sortir du silence en faisant parler de lui sur Instagram. En effet, l’ancien talent de Vianney a publié une vidéo dans laquelle on le voit rapper sur des paroles extrêmement provocatrices.

On entend ainsi dans son clip des messages virulents comme : « Et ni*** les fachos qui veulent me défendre, je ne rentre pas dans vos sectes » ou encore « Les journaux grimpent en vente, car The Vivi était avec des potes en train de déconner il y a quatre ans, dis-moi ce que faisait ton fils ? ». Il a ensuite donné rendez-vous à ses followers le 5 mars afin de découvrir l’intégralité du clip. Une affaire qui risque de faire couler beaucoup d’encre…