Le weekend dernier, le public a constaté avec surprise que Florent Pagny était sur les nerfs dès le début de l’émission. Mais pourquoi tout cet agacement ? On vous dit tout !

TF1 a diffusé en direct la demi-finale de The Voice dans la soirée de ce samedi 8 mai. Ils étaient huit à se disputer les quatre places disponibles pour la grande finale. Mais au début de l’émission, les téléspectateurs ont été frappés par l’humeur « noire » de Florent Pagny. Le chanteur s’est confié auprès de Nikos Aliagas sur les raisons de cet agacement.

Florent Pagny à cran sur TF1

La pression était énorme samedi soir sur la première chaîne. Pour la toute première fois depuis le coup d’envoi de la 10e saison, l’émission a été retransmise en direct. Mis à part le fait de continuer à impressionner les membres du jury, les 8 talents en lice devaient également se surpasser pour séduire le public. En effet, leur destin dans l’aventure était entièrement entre les mains des téléspectateurs. Ils ont d’ailleurs été nombreux à voter pour leurs candidats préférés. Autrement dit, Florent Pagny, Vianney, Marc Lavoine et Amel Bent n’avaient plus de pouvoir sur leurs talents.

À l’issue de la soirée, le verdict est tombé. Les quatre candidats retenus pour participer à la grande finale sont Jim Bauer (équipe de Marc Lavoine), Marghe (équipe de Florent Pagny), Mentissa Aziza (équipe de Vianney) et Cyprien (équipe d’Amel Bent). Mais comme toujours, les shows diffusés en direct présentent des aléas qu’il n’est pas évident d’éviter. Un détail en particulier a d’ailleurs irrité l’interprète de Savoir aimer dès le début du show…

Un problème de son

Face au contexte actuel lié à l’épidémie de Coronavirus, un protocole ferme a dû être mis en place. En effet, comme l’a répété Nikos Aliagas à maintes reprises, les membres du plateau ont été testés plusieurs fois au cours de la semaine. Les candidats ont d’ailleurs été mis en quarantaine deux semaines avant le spectacle. Le responsable des castings a tenu à apporter des précisions à ce sujet lors d’une entrevue pour Le Parisien.

Bruno Berberes a ainsi expliqué : « C’est l’année où ils sont le plus prêts : ils sont mieux préparés, car coupés du reste du monde, on a pu assister à une incroyable cohésion de groupe ». Mais la performance des équipes techniques n’a visiblement pas été à la hauteur des attentes de Florent Pagny. À l’issue de la prestation de Giada, le coach a confié à Amel Bent qu’il n’y avait pas assez de son sur le plateau.

Nikos n’a pas tardé à remarquer que le chanteur était mal à l’aise et lui a donc demandé ce qui n’allait pas. « Il va falloir qu’on ait plus de son sur le plateau », a exigé le doyen des coachs. Et l’animateur de tenter de le rassurer en répondant : « Ne vous inquiétez pas. On a les équipes pour ça ». Comme quoi, le stress était palpable tant pour les candidats que pour les 4 membres du jury !