Le week-end dernier dans « The Voice », une candidate en pleine crise d’angoisse a renoncé à monter sur scène. La production s’est donc retrouvée dans l’obligation de réagir en conséquence, quitte à mentir aux coachs du télé-crochet. On vous dit tout ! 

Samedi dernier, les fidèles téléspectateurs de « The Voice » ont pu visionner la troisième salve des auditions à l’aveugle sur TF1. Une soirée qui a été marquée par la crise d’angoisse de la jeune Marie, qui a refusé de monter sur scène. Rongée par la panique et le stress, la candidate a renoncé à se présenter devant les coachs. Le directeur artistique du télé-crochet a donc dû intervenir pour la rassurer. 

« C’est quelque chose qui arrive rarement… »

Marie était complètement apeurée à quelques secondes de monter sur la scène mythique de « The Voice ». Une scène dont ont été témoins des milliers de téléspectateurs dans la soirée du samedi 20 février dernier. Il aura fallu attendre une demi-heure jusqu’à ce que la participante de 26 ans réussisse à reprendre ses esprits. Une crise d’angoisse que la production a dû gérer derrière les coulisses.

Une situation délicate que Pascal Guix, responsable artistique de l’émission, a décidé de partager lors d’une récente entrevue. Comme il l’affirme : « Un assistant-réalisateur me met au courant de la situation. C’est quelque chose qui arrive rarement dans le programme télévisé. Je saute de mon fauteuil et je me rends immédiatement en coulisses pour voir ce qui se passe. Je découvre que les équipes tentent de la rassurer et l’emmènent prendre l’air ».

À cet instant, la jeune candidate panique. Malgré tout, elle est décidée à aller jusqu’au bout dans l’émission. Lors d’un interview mené par l’équipe de 20 minutes, Marie a précisé : « Je ne veux pas abandonner. J’ai l’intention de réaliser ma prestation sur scène ». Elle propose alors à la production de laisser un autre candidat passer devant elle. Mais ce dernier n’est pas prêt de se présenter sur scène à ce moment-là. De quoi ébranler davantage la jeune femme.

Pascal Guix prend les choses en main

Mais pour Pascal Guix, il est préférable de « faire attendre un plateau plutôt que de bousculer le planning au dernier moment ». À cet instant, il va voir Amel Bent, Vianney, Marc Lavoine et Florent Pagny en s’abstenant de leur dire la vérité. En effet, le directeur ne veut pas les influencer d’une quelconque manière.

Ce dernier explique alors que pour improviser, ils ont réalisé des « duties », c’est-à-dire des clichés dans lesquels on voit les jurés sur leur fauteuil. Toujours selon le responsable de l’émission, l’objectif était de leur demander de se regarder entre eux, des choses comme ça… Selon lui, cela permet de faciliter le montage des vidéos bien qu’à cet instant, ce ne fut pas du tout nécessaire.

Marie décide finalement de vaincre sa peur

Pour rassurer la candidate en pleine crise de panique, Pascal Guix lui a affirmé : « Toi, tu es une sentimentale. Quand tu es sur scène, tu défends toujours ce que tu as à défendre ». Et d’ajouter : « Tu es ma partner ou pas ? ». À ce moment-là, Marie réalise que l’homme qu’elle a devant elle lui fait confiance et qu’elle ne devrait pas le trahir. Ce n’est qu’après qu’elle était entièrement décidée à faire sa prestation.

Finalement, elle monte sur scène et interprète avec brio « Nothing Breaks Like A Heart ». Son numéro a conquis Amel Bent et Florent Pagny. D’ailleurs, c’est avec l’interprète de « Savoir aimer » qu’elle décide par la suite de poursuivre l’aventure.