Une participante au télé-crochet The Voice vient de crier son désespoir cette semaine face au « déferlement de haine » qui s’abat contre elle. Mais de qui s’agit-il ? On fait le point pour vous !

Sélectionnée pour les prochaines étapes du concours The Voice, Marie Pichoustre vient de faire une annonce déroutante sur Instagram. La protégée de Florent Pagny se plaint face au « déferlement de haine » qui s’abat sur elle, sur les réseaux sociaux. La chanteuse, de nature vulnérable à l’écran, ne ferait pas l’unanimité auprès des fans du télé-crochet.

Une candidate qui n’est pas appréciée du public

Le week-end dernier, les membres de l’équipe de Florent Pagny et de Vianney se sont opposés à l’occasion de l’ultime épreuve des KO sur TF1. Seize candidats ont donc ainsi été retenus à l’issue de cette soirée pour participer aux « cross battles ». Parmi eux figure la talentueuse Marie Pichoustre. La jeune femme a de suite envoûté l’interprète de Savoir aimer avec son interprétation du morceau de Blondie « Heart of Glass ».

Mais du côté des téléspectateurs, force est de constater que la jeune Toulousaine ne fait pas l’unanimité. Comme on peut le voir dans les colonnes de Télé Loisirs, la principale intéressée vient de pousser un cri de gueule sur son compte Instagram. Elle dénonce notamment le « déferlement de haine » dont elle est victime depuis qu’elle a rejoint le concours sur La Une.

En effet, les internautes sont nombreux à s’acharner sur la chanteuse, en raison de son excentricité et son caractère jugé malhonnête. On se rappelle que lors des auditions à l’aveugle, elle avait fait une crise de panique. Il a même fallu l’intervention de la production pour qu’elle se décide finalement à se présenter sur scène. Mais ensuite, son assurance derrière le micro a suscité de vives polémiques sur la Toile.

Marie Pichoustre met les points sur les « i »

Dans sa prise de parole, Marie indique : « La différence n’est pas toujours la bienvenue. Cela fait une vingtaine d’années que je travaille d’arrache-pied, qu’une crise de panique comme celle des auditions à l’aveugle ne définira pas mon métier ni mon identité ». Et la jeune femme d’ajouter : « Ma différence fait de moi quelqu’un de plus anxieux. Mais j’ai des choses à partager à travers la chanson (…). Je suis devenue la cible de colère des téléspectateurs ». Malgré tous ces jugements, la principale intéressée n’est pas près de laisser tomber à présent qu’elle est sur la bonne voie. Rendez-vous samedi prochain pour découvrir la suite de son aventure sur TF1 !