Dans l’un des derniers numéros de Tout le monde veut prendre sa place, les fans de l’émission ont eu droit à une surprise de taille. Un événement inattendu qui les a beaucoup ravis. Et pour cause…

Ce week-end, un événement inattendu est survenu sur le plateau de Tout le monde veut prendre sa place. Un fait tellement rare que les inconditionnels n’ont pu s’empêcher d’applaudir, tellement ils étaient heureux. Mais que s’est-il réellement passé ? On vous dit tout !

Un animateur qui aime faire le show

Nagui apprécie le fait de partager et d’échanger avec les candidats qui viennent tenter leur chance dans ses émissions. Que ce soit dans Tout le monde veut prendre sa place ou dans N’oubliez pas les paroles. D’ordinaire taquin et enjôleur, le présentateur de 59 ans prend un malin plaisir à lancer des piques aux participants comme à ses collègues.

Le père de famille, grâce à sa grande notoriété, a eu la chance de fréquenter plusieurs stars. La semaine dernière, dans TLMVPSP, le mari de Mélanie Page avait partagé une anecdote surprenante au sujet du Taulier. Des aveux que lui avait dévoilés Eddy Mitchell. Mais parfois, il arrive que l’animateur vedette de France 2 soit pris par le temps. C’est exactement ce qui s’est passé dans la journée de ce samedi 13 février…

Des anecdotes qui ne passent pas auprès des internautes…

Impossible pour le public de revoir Bruno Guillon aux commandes des Z’amours, ni de regarder un épisode inédit de Tout le monde veut prendre sa place. En effet, le programme de divertissement a débuté à 12 h 15 alors que d’habitude il est diffusé à partir de 11 h 55. En conséquence, le père de Nina Fam s’est retrouvé dans l’obligation d’oublier ses vannes et anecdotes légendaires. Ce qui ne peut être qu’un synonyme de soulagement pour les téléspectateurs.

Ainsi, il a affirmé à maintes reprises aux participants qu’il allait directement poser des questions. Sur les réseaux sociaux, les réactions ne se sont pas fait attendre. On a ainsi pu lire : « Je n’ai pu mater qu’à partir de 12 h 20 et finalement je n’ai rien manqué », « Le format que je préfère », « C’était prévu que les anecdotes soient interrompues » ou encore « Merci au ski alpin en direct d’avoir mis fin à ces stupides anecdotes ». D’autres inconditionnels ont par ailleurs exprimé leur désillusion : « C’est vite expédié aujourd’hui ! (…)« , « Trop stressante cette version accélérée ! ».