Nagui serait-il en colère contre la production de Tout le monde veut prendre sa place ? De nouvelles révélations portent à croire que les rapports sont tendus entre eux. On vous dit tout !

D’ici la rentrée prochaine, Nagui ne sera plus aux commandes de Tout le monde veut prendre sa place. Il y a quelques semaines, l’animateur a en effet annoncé sa décision de quitter l’émission. Un départ qui résulterait d’une mésentente avec la production. Cette dernière n’a d’ailleurs rien essayé pour tenter de retenir le mari de Mélanie Page.

Un départ prémédité ?

Plus que quelques jours avant que Nagui ne cède les commandes de TLMVPSP à quelqu’un d’autre sur France 2. L’acolyte de Michel Cymès a en effet décidé de rendre son tablier pour se focaliser sur ses autres projets. Interrogé au sujet de son départ, le producteur de « L’école de la vie » a expliqué : « C’est une décision murement réfléchie » dans les colonnes du Parisien.

L’animateur de N’oubliez pas les paroles enchaîne en soulignant : « Il y a longtemps que j’ai évoqué le besoin de moderniser l’émission, de la renouveler. Je ressentais un décalage entre le programme et moi. Lorsque j’en parlais, on essayait de me dissuader. On me demandait si j’étais certain de mon choix, si ce n’était pas un coup de blues. On m’a recommandé de prendre des vacances. Mais non. Je n’avais plus l’envie ».

À l’occasion d’une récente entrevue pour Télécâble Sat Hebdo, le père de Nina Fam a tenu à apporter davantage de précision. S’il réalise que son absence aura sans doute des impacts lourds auprès des téléspectateurs de Tout le monde veut prendre sa place, la production ne semble pas être secouée par ce départ. En effet, celle-ci n’a pas daigné lever le petit doigt pour essayer de retenir le présentateur.

Des embrouilles avec la prod

Dans l’interview, Nagui confie : « La production ne partage pas cet avis. Elle ne m’a pas contacté non plus. Je suis allé au bout de l’aventure. Je garde de précieux souvenirs de ce jeu, mais tout reposait un peu trop sur mes épaules ». Selon l’animateur, les accusations des téléspectateurs sur ses prises de position résultaient d’un manque de réactivité de la part de la production. Et le principal concerné de conclure : « Le jeu va se poursuivre sans moi. Attention, je pars sans aigreur. Il n’y aura ni procès, ni demande d’argent, ni crêpage de chignon ».