Beaucoup de personnes rencontrent la même galère au quotidien : les cheveux qui tardent à pousser ! Il faut cependant patienter des mois voire des années durant, avant de trouver une longueur satisfaisante. Mais quels sont les facteurs qui expliquent ce retard de croissance ? On vous dit tout !

Les cheveux représentent une arme de séduction et un symbole de richesse inégalable ! Raison pour laquelle, lorsqu’ils tardent à pousser, cela peut être assez frustrant au quotidien ! À un moment donné, il arrive même qu’ils ne poussent plus du tout ! D’où l’importance de comprendre l’origine pour essayer de trouver la solution adéquate. Pour vous aider à mettre fin à ce calvaire, nous vous proposons quelques tuyaux. Voici le top 4 des raisons pour lesquelles les cheveux tardent à pousser…

Une insuffisance en vitamines 

Les spécialistes ne cessent de le répéter : une chevelure saine dépend avant tout du contenu de nos assiettes au quotidien ! D’où l’importance de s’alimenter de manière saine et équilibrée pour retrouver leur brillance ultra-luisante. Selon la diététicienne, Jessica Sepel : « Il faut consommer des bonnes graisses et des protéines. Les acides aminés rencontrés dans les protéines favorisent l’élaboration des cellules capillaires. D’autre part, les bonnes graisses viennent hydrater les cellules, ce qui confère aux cheveux leur brillance ». 

Toujours selon les explications de la pro : « Prenez beaucoup de légumes verts pendant chaque repas. Et n’oubliez pas de faire le plein de vitamine C. Celle-ci favorise l’élaboration du collagène. Un actif indispensable qui apporte de la vitalité et de l’épaisseur aux cheveux ». Vous pouvez également miser sur les compléments nutritifs pour booster davantage la croissance capillaire.

Un scalp endommagé

Si nous avons l’habitude d’accorder la priorité aux extrémités, il faut savoir que le cuir chevelu lui aussi présente une importance capitale. En effet, la croissance capillaire provient avant tout des racines. C’est pourquoi, si vous avez le scalp abîmé, vous avez peu de chance d’avoir des cheveux qui poussent plus rapidement. Pour s’en occuper comme il faut, il suffit d’utiliser des shampoings doux. Aussi, il est fortement déconseillé de se brosser énergiquement les cheveux lors du coiffage. Un geste primordial qui permet de booster la circulation sanguine.

Des extrémités fourchues

Vous avez une belle chevelure, mais le seul hic, c’est qu’ils tardent à pousser ? Jetez donc un coup d’œil à vos pointes ! En effet, si vous avez des fourches, sachez que ces dernières tendent à limiter la croissance. Leur apparition s’explique par les colorations à répétition ou l’utilisation abusive de sources de chaleur. En effet, les appareils chauffants sont connus pour fragiliser les pointes en les dédoublant ! Une seule solution : éliminer les extrémités avec des coups de ciseaux ! Il est également recommandé dans ce cas de couper de temps à autre les cheveux en optant pour une nouvelle coupe chez le coiffeur. 

Des cheveux en pleine période de répit

Tout comme le corps humain, les cheveux eux aussi requièrent une période de répit pour pouvoir fonctionner normalement. À ce propos, il faut savoir que le cycle capillaire est composé de trois stades. La première équivaut à celle de la croissance et prend environ deux à cinq ans. Ensuite vient l’étape du repos, également appelée catagène. Pendant un mois, le processus de croissance capillaire est tout simplement à l’arrêt.

Enfin, les cheveux dits « morts » tombent au cours de la dernière phase (télogène). Le cycle peut être fragilisé en raison de divers facteurs externes (stress, pollution, déséquilibre hormonal, etc.). Si l’arrêt de croissance perdure, il est fortement recommandé de consulter un coiffeur professionnel pour réaliser un diagnostic et tenter de trouver la solution adaptée au problème.