Mercredi dernier, l’aventure « Top Chef » s’est achevée sur une note amère pour Bruno Aubin. Dernièrement, il a fait des confidences étonnantes au sujet d’une opportunité « en or » qu’il a renoncé, malgré une proposition alléchante de Philippe Etchebest. On vous dit tout !

La semaine dernière a été marquée par l’élimination de Bruno Aubin dans Top Chef. Il a dû rendre son tablier et faire ses adieux à Michel Sarran, Philippe Etchebest et consorts. L’occasion pour le candidat de se remémorer ce stage qu’il a réalisé auprès de ce dernier au sein de son restaurant…

Le concours Top Chef se termine pour Bruno Aubin

Depuis le lancement de la nouvelle saison de Top Chef, les candidats se font progressivement éliminer sur La Six. Parmi eux figurent des candidats favoris des fidèles téléspectateurs. Cette semaine, ce fut au tour de Bruno Aubin de quitter l’aventure. Son magret de canard revisité ne lui a pas permis de conserver sa place dans la compétition. Malgré cet échec, le jeune chef de 32 ans souligne : « (…) C’était un challenge personnel que je voulais relever. Je suis très content de l’avoir fait ». 

 

Il faut dire que sa participation à cette émission a permis à Bruno de surmonter sa peur et d’avoir plus confiance en lui. Comme il l’a confié : « Certains sont à l’aise face aux caméras, ce qui n’est pas mon cas. Après on finit par s’y habituer au fil du temps. La pression était énorme au cours du premier et du second épisode. Plus les semaines passaient, plus on oubliait tout ça. On arrive à apprivoiser tout ça ».

Pourquoi a-t-il refusé la proposition d’embauche de Philippe Etchebest ?

À la suite de son départ du fameux concours culinaire, Bruno Aubin s’est prononcé au sujet de l’expérience qu’il a vécue aux côtés de Philippe Etchebest. Il faut dire que l’icône emblématique de « Cauchemar en cuisine » a créé le déclic auprès du jeune homme à s’orienter vers les étoilés. D’ailleurs, il a déjà effectué un stage au sein de son restaurant. Interrogé par Purepeople au sujet de ses ressentis, il a révélé : « C’était mon premier établissement étoilé. Philippe Etchebest était très exigeant. Un peu comme aujourd’hui ».

 Le principal concerné poursuit son récit en expliquant : « Je ne m’en suis pas pris plein la gueule, mais je dois avouer que ça m’a bien forgé et c’est ce qui m’a donné envie de travailler dans les étoilés. J’apprécie cette rigueur, les choses bien faites ». Et de préciser : « J’aurais pu collaborer avec lui, car à l’issue de mon stage il m’avait proposé un poste. J’avais décliné, car j’étais un peu trop jeune. Je préférais à l’époque me concentrer sur mes études (…) ».