Baba a une nouvelle fois convié le Maître Fabrice Di Vizio, l’avocat de Didier Raoult sur le plateau de « Touche pas à mon poste ». Au menu, un débat houleux sur le laisser-aller des Français face aux mesures sanitaires en vigueur. Un relâchement qui a été constaté lors de ce week-end dans l’hexagone. 

Au début de cette semaine dans Touche Pas À Mon Poste, un thème brûlant de l’actualité a fait débat sur le plateau de C8. Tout a commencé par une question bien rodée de Cyril Hanouna : « Êtes-vous choqués par le relâchement des Français ? ». 

« Laissez-moi m’exprimer ! On peut jamais parler avec ce mec »

Le trublion du PAF avait convié Anne Genetet, la députée de « la République en Marche » et l’avocat au caractère bien trempé, Fabrice Di Vizio. Ce dernier avait déjà enflammé l’ambiance sur le plateau de Baba dans la journée du vendredi 19 février 2021. Après s’en être pris à Gilles Verdez, cette fois c’est Benjamin Castaldi qui s’est retrouvé dans sa ligne de mire. 

Alors qu’il essayait tant bien que mal de défendre l’efficacité du masque (en intérieur comme en extérieur), le chroniqueur de 50 ans s’est heurté à un gros mur. L’avocat ne lui laissant pas placer un seul mot. Exaspéré, le compagnon d’Aurore Aleman a fini par révéler : « Il est relou ce mec ! ». Et son interlocuteur d’hurler avec colère : « Mais laisse-moi finir !! (…)« . De quoi faire sortir l’ancien présentateur de Secret Story : « Laissez-moi m’exprimer ! On ne peut jamais parler avec ce mec ».

L’affaire PPDA au cœur de l’actualité

De toute l’histoire, un seul individu est parvenu à tenir tête au Maître Fabrice Di Vizio, sans se faire interrompre à chaque fois. Il s’agit de la jeune actrice de 29 ans, Delphine Wespiser. Benjamin Castaldi a par la suite pris congé du plateau en affirmant vouloir « se reposer ». Plus tard, le débat était axé autour de l’affaire PPDA (Patrick Poivre d’Arvor) et les accusations profanées par l’écrivaine Florence Porcel.

Le journaliste de 73 ans a partagé une publication sur les réseaux sociaux dans laquelle il clame haut et fort son innocence. Le père de Simon et Julien est par la suite revenu sur le plateau pour s’exprimer au sujet de l’affaire TheVivi. Ce dernier a en effet été éliminé de l’aventure de « The Voice » à la suite de ses publications jugées racistes et homophobes.