Dans l’un des derniers numéros de TPMP, Baba s’en est violemment pris à Thomas Sotto. Selon l’animateur, ce dernier était « plus cool lorsqu’il demandait du travail ». On fait le point pour vous !

Mercredi dernier, Cyril Hanouna animait un numéro inédit de Touche pas à mon poste sur C8. Une soirée qui a particulièrement été marquée par son gros coup de gueule à destination du journaliste Thomas Sotto. En effet, le comportement de ce dernier lors de son entrevue avec Marlène Schiappa a visiblement agacé le trublion du PAF. Et pour cause…

« Thomas Sotto a voulu créer le buzz… »

Marlène Schiappa a récemment annoncé son souhait de voir Baba animer l’entre-deux-tours des prochaines élections présidentielles. Une proposition qui a valu à la politicienne des moqueries de la part des internautes. À l’occasion de son passage au micro de RTL cette semaine, la ministre déléguée à la Citoyenneté est revenue sur cette sortie médiatique. De quoi provoquer une ambiance particulièrement tendue à l’antenne. Un sujet brûlant de l’actualité qui a également fait l’objet d’un débat mercredi dernier sur le plateau de TPMP.

Il faut dire que l’animateur de Balance Ton Post ne s’est pas montré très tendre avec Thomas Sotto. Pour rappel, les deux hommes se fréquentaient à l’époque où ils officiaient tous deux pour Europe 1. « Thomas Sotto a voulu créer le buzz » a lâché le présentateur de C8. Et d’ajouter ensuite : « Il était plus cool lorsqu’il demandait du travail (…) ». Le collègue de Benjamin Castaldi a ensuite confié que celui qui travaille sur France 2 l’avait déjà contacté auparavant « pour lui arranger des petits coups ».

Le débat fait rage dans TPMP

Décidément en colère contre Thomas Sotto, Cyril Hanouna a précisé que le journaliste avait du mal avec son programme politique sur France Télévisions. Selon le mari d’Emilie, l’émission « ne marche pas du tout ». Et ce dernier de préciser : « J’ai toujours été sympa avec lui et je suis un petit peu vexé par son attitude. Lorsqu’il m’appellera pour me demander quelque chose à présent, je vais le recevoir ».

À la suite de ces déclarations, Bernard Montiel a tenu à exprimer son avis. Le chroniqueur estime en effet que le journaliste s’est montré « très insultant ». Son voisin Guillaume Genton, quant à lui, a commenté : « Je ne comprends pas la raison de tout cet acharnement ». En bref, Tiffany Bonvoisin et Isabelle Morini-Bosc étaient les seuls membres de la table à s’être rangé du côté de Thomas Sotto face aux autres chroniqueurs.