Cyril Hanouna a encore fait des siens dans la journée du 2 février dernier. En effet, à la suite d’un accrochage en plein direct avec son collègue, Kelly Vedovelli, l’animateur a décidé de flanquer cette dernière à la porte ! Le point à travers cet article.

La semaine a été marquée par le départ de Kelly Vedovelli sur le plateau du célèbre talk-show télévisé « Touche pas à mon poste ». Et oui, avec Baba, on ne plaisante pas ! Après avoir eu un accrochage avec Cyril Hanouna, la chroniqueuse s’est fait virer dans l’immédiat par ce dernier. On vous donne tous les détails dans ce qui suit…

Ces propos de Kelly Vedovelli qui ont mis l’huile sur le feu…

Mauvaise nouvelle pour Kelly Vedovelli ! Mardi dernier, la chroniqueuse de TPMP a essuyé une violente prise de bec en direct avec son boss, sur le plateau de C8. Un accrochage qui s’est terminé par son licenciement. Ce jour-là, le présentateur de 46 ans avait demandé à son équipe de donner leur avis concernant l’émission « Mon admirateur secret » diffusée sur La Six. 

Scandalisée par les faits, la blonde de 31 ans avait souligné sur le plateau : « Les internautes se sont moqués de ce garçon sur les réseaux sociaux, et je trouve cela irrespectueux ! Soyez donc plus sympa sur les réseaux sociaux ! J’ai l’impression que tous les cons de France se sont réunis sur Twitter ». Des déclarations qui indiquent à quel point la jeune femme est sous le choc. 

« Quand on n’est pas d’accord avec vous, on doit partir ».

Ces propos de Kelly Vedovelli ont été mal digérés par Cyril Hanouna sur le plateau de TPMP. Hors de lui, le père de Lino avait affirmé : « Cessez de dire des conneries pareilles ! Twitter représente une plateforme exceptionnelle ! Si vous voulez quand sur Twitter vous arrivez on vous dit “vous êtes la plus belle”, eh bien vous allez pas sur Twitter ! ». 

Selon lui, le réseau social a ses bons et ses mauvais côtés. Mais le trublion du PAF ne s’est pas arrêté là. Il a par la suite fait comprendre à sa collègue qu’elle se « trompait de débat » et lui a donc demandé de prendre congé du plateau. Exaspérée, la principale intéressée lui a indiqué : « Quand on n’est pas d’accord avec vous, on doit partir ».