Vianney s’est récemment confié au sujet de son voyage en Afrique dans le cadre de l’émission « Rendez-vous en terre inconnue ». Un séjour qui a complètement bouleversé le chanteur. On fait le point pour vous.

Avant de tourner le célèbre télé-crochet « The Voice », Vianney était parti à la découverte d’une tribu en Afrique. À l’occasion d’une entrevue pour Télé 7 jours, le chanteur de 30 ans a fait quelques révélations émouvantes concernant son séjour.

Un voyage qui l’a profondément marqué

Vianney a eu le privilège de partir à la découverte d’un peuple isolé de l’Afrique dans le cadre de l’émission « Rendez-vous en terre inconnue ». C’est en Éthiopie que l’acolyte d’Amel Bent a vécu cette aventure inoubliable. Avant même de se rendre sur les lieux, l’artiste n’avait aucune idée de ce qui l’attendait sur place. Un séjour riche en découvertes et en émotions vives qui a duré une quinzaine de jours.

Lors de son interview, l’interprète de Beau-papa avoue à quel point il était fier de participer à cette belle expérience. Il a ainsi fait quelques confidences surprenantes concernant son voyage auprès de l’équipe de Télé 7 jours. Selon le principal concerné, ce séjour l’a mis dans « un état second ». Sur les réseaux sociaux, il a également tenu à partager ses ressentis. « J’étais parti à la découverte des Afars d’Éthiopie (…). J’espère que vous serez touchés par leur majesté comme je le fus. Rendez-vous le 25 mai sur France 2a-t-il écrit sur son mur.

« J’ai aimé et accepté ces personnes comme ils étaient… »

Dans les colonnes du magazine, le coach de The Voice souligne : « J’ai été chamboulé par les questions de polygamie, de schéma familial. Ce genre de rencontres nous permet également de mieux nous connaître nous-mêmes (…). J’ai aimé et accepté ces personnes comme elles étaient, même si certaines de leurs coutumes sont contraires à mes croyances ». Difficile pour le compagnon de retenir ses larmes au moment de quitter l’aéroport et de retourner en France. Et la célébrité de TF1 de conclure : « J’ai retrouvé très vite mon train de vie à Paris et j’ai dû enchaîner avec “The Voice” les heures suivant mon atterrissage ».