Ça y est ! Wejdene fait son grand retour sur la scène musicale avec un album inédit ! À l’occasion de son come-back, la chanteuse a également décidé de réagir face aux nombreuses critiques qu’elle a subies ! On vous dit tout !

À l’occasion de la réédition de son opus baptisé « 16 ou pas », Wejdene s’est livrée au sujet des critiques qu’elle a subies au début de sa carrière.

« Ce n’est qu’un coup de buzz ! »

Après avoir fait vibrer les utilisateurs de Tik Tok, Wejdene a connu un succès sans précédent auprès de ses fans grâce à son tube « Anissa ». Du haut de ses 16 ans, la jeune chanteuse vit une vie de célébrité hors pair. De quoi irriter certains sur les réseaux sociaux. Ainsi, pour la réédition de son nouvel opus composé de 16 chansons, dont des duos avec Jul et Hatik, l’artiste est revenue sur ses débuts et les accusations qu’elle a dû affronter.

Au mois d’août dernier, lors de la sortie de « Coco », l’adolescente a commencé à essuyer les critiques. Elle avait une énorme pression sur les épaules. Comme le confie la jolie blonde : « J’avais sorti Anissa et tout le monde me négligeait. Il disait : “Ouais ce n’est qu’un coup de buzz. Son prochain clip n’aura pas plus de 5 millions de vues” ». Des remarques qui ont particulièrement affecté la principale concernée.

« Est-ce que ça va fonctionner ? »

Comme Wejdene le souligne : « On n’appréhendait pas, on a confiance en notre travail, mais on se remet en question. Est-ce que ça va fonctionner ? (…) Est-ce que j’ai des admirateurs ou c’était juste un buzz ? ». Et la jeune femme a bien fait de croire en elle et en ses rêves. Aujourd’hui, elle est certifiée disque d’or et son clip a été vu par plus de 64 millions de fans.

Il faut dire que a jeune femme travaille énormément. Interrogée au sujet de l’année 2020, elle a répondu : « Je ne me souviens que de la fatigue ! Ça a été très pénible ». En effet, la starlette a dû s’instruire toute seule pour forger sa carrière. Comme elle le précise : « Conserver le buzz, c’était énormément d’énergie à donner. Je ne savais pas que c’était aussi épuisant de réaliser dix heures de tournage » en faisant référence à son titre « Coco ».