Les participants à l’aventure Top Chef ont récemment vécu la frayeur de leur vie ! En effet, un incendie s’est déclaré en plein tournage sur M6. La panique a gagné tout le monde…

Le tournage de la 12e édition de Top Chef a été marqué par un drame conséquent. En effet, au moment où l’équipe tourne l’une des épreuves sur M6, un incendie s’est déclaré sur le plateau. Comme le souligne une récente publication nichée dans les colonnes du magazine Télé Poche. On fait le point pour vous !

Un programme très suivi sur M6

Les participants à l’émission Top Chef ne reculent devant rien pour remporter le concours ! Cette année, ils ont redoublé d’efforts pour aller le plus loin possible dans l’aventure. C’est notamment le cas de Bruno Aubin, Arnaud Baptiste, Mohamed Cheikh, Sarah Mainguy et consorts. La pression est énorme pour nos cuisiniers et l’épidémie de Coronavirus ne va rien faciliter.

En effet, si d’ordinaire, le show est tourné au Pré-Saint-Gervais, ils ont dû s’adapter à un nouvel environnement cette année. C’est au studio 210 de La Plaine Saint-Denis qu’ils donnent le meilleur d’eux-mêmes depuis le lancement de cette nouvelle saison. Mais ce n’est pas tout. Mis à part le respect d’une charte longue de 15 pages, les épreuves ont elles aussi dû être modifiées.

L’objectif étant de respecter à la lettre les gestes barrières afin de limiter la propagation du virus. Pour les candidats de la Boîte Noire par exemple, il a fallu pénétrer un par un et non en groupe comme d’habitude. Malgré la fermeture des restaurants, les inconditionnels de Top Chef ont hâte de suivre une autre épreuve très redoutée par les candidats : « la guerre des restos ». « C’est une épreuve mythique, que le public apprécie énormément », a indiqué Romuald Graveleau, réalisateur de Top Chef, lors d’une entrevue pour Télé Poche.

Drame sur le plateau de Top Chef

Les sept participants toujours en lice devront donc monter leur propre restaurant. Ils disposent de 48 h pour donner vie à leur établissement, comme lors des précédentes éditions. Toutefois, un changement a lieu cette année concernant la dégustation. Mis à part les membres du jury qui avaient été testés auparavant et placés en quarantaine dans une « bulle sanitaire », les invités dégustent les plats par le biais d’un système de click and collect.

Comme l’explique le réalisateur : « Il faut s’attendre à plein de rebondissements. Ce n’est pas évident de concocter un repas dans ces conditions (…) ». Mais un autre événement inattendu a bousculé le déroulement de ce tournage : l’un des restaurants conçus pour l’occasion a pris feu. À ce propos, le principal interviewé a commenté : « Il y a eu un léger vent de panique, mais les choses ont fini par rentrer dans l’ordre ». Ouf, on a eu chaud !