À l’issue de la finale de Top Chef, Sarah est arrivée en deuxième position derrière Mohamed. Un concours où la pression est énorme, comme en témoigne la jeune femme…

Mercredi dernier, les inconditionnels de Top Chef ont pu assister à la grande finale du concours culinaire sur M6. Sarah Mainguy a accepté de se livrer au sujet de cette expérience extraordinaire, après une finale serrée remportée par Mohamed Cheikh. Zoom sur ce témoignage fracassant !

« Je suis plus soulagée que déçue »

C’est donc Sarah Mainguy et Mohamed Cheick qui se sont disputé la finale cette semaine sur La Six. La jeune cuisinière s’est distinguée par son plat tandis que son adversaire a impressionné le jury par son dessert. Les votes ont été remis entre les mains de 70 bénévoles de la Croix-Rouge. Avec 54,86 % des votes, c’est finalement le jeune homme originaire de Boulogne-Billancourt qui s’empare de la victoire. Sa concurrente elle aussi repart grandie et fière de cette aventure.

À l’occasion d’une récente entrevue, Sarah Mainguy a confié : « Je suis contente que l’émission soit terminée (…). Il y a énormément de stress. J’avais hâte que ça s’arrête. Certes je suis un peu déçue d’arriver en seconde position, c’est normal. Mais finalement, pas plus que ça. Je suis plus soulagée que déçue ». Force est de constater que les débuts de la jeune cuisinière dans Top Chef ont été particulièrement difficiles.

Comme elle l’explique dans les colonnes de Purepeople; « Au cours du premier épisode, je me suis demandé si je ne devais pas m’en aller à cause de la pression. À un moment donné, on oublie la caméra, car on connaît la personne derrière, on connaît son nom. L’atmosphère est devenue plus conviviale ». La principale concernée enchaîne en avouant qu’elle ne se regardait pas à la télévision. Comme elle le souligne : « Je suis très autocritique (…). Je ne veux pas savoir ce que l’on dit de moi, et je ne regarde pas la télé ».

Les projets de Sarah Mainguy

Sarah a également profité de cette interview pour se prononcer sur ses projets culinaires. La cuisinière a ainsi annoncé son ambition d’ouvrir un second restaurant. « J’aimerais bien lancer un deuxième restaurant. Le premier est dans le genre bistrot et le concept restera le même. Je dois trouver un moyen de m’adapter. Raison pour laquelle j’aimerais ouvrir un autre établissement plus haut de gamme (…) ».

La jeune femme affirme également vouloir disposer de son propre potager pour utiliser des ingrédients frais dans ses plats. Comme le conclut la candidate : « J’aimerais aménager un terrain où je pourrais faire pousser mes plantes, être autosuffisante sur les aromatiques. Je projette également de monter un labo de fermentation ». Bon vent Sarah !