Récemment dans Affaire conclue, Sophie Davant a plus que jamais envié ses collègues acheteurs de l’émission ! En effet, l’animatrice était complètement envoutée par un objet qui valait plus de 1000 euros. Hélas elle ne pouvait pas l’acheter…

Jeudi dernier, Sophie Davant a eu un gros coup de foudre pour l’objet du jour dans « Affaire conclue ». Il s’agissait d’un magnifique vase signé Émile Gallé apporté par la jeune Fany. Un article datant des années 1900 qui a de suite séduit la mère de Valentine et Nicolas. Cette dernière aurait bien aimé acheter l’œuvre d’art en question. Hélas, il y a des règles à suivre dans l’émission de France 2 !

« Il est tellement magnifique ! Mais pourquoi vous ne l’exposez pas ? »

À la vue de cette superbe vase, Sophie Davant n’a pu s’empêcher de s’exclamer : « Il me plaît beaucoup beaucoup ! ». Un objet dont l’expertise a été réalisée sous les yeux de la spécialiste Patricia Casini-Vitalis. Toujours très envoutée par l’objet en question, l’ex-femme de Pierre Sled a souligné : « Vous n’imaginez pas ce qu’il donnerait dans ma chambre ! Il est tellement magnifique ! ».

Par la suite, la vendeuse a révélé : « Depuis trois générations, il prend la poussière dans un placard ». À cette réplique, la présentatrice de 57 ans a répondu : « Mais pourquoi vous ne l’exposez pas ? Vous n’aimez pas ? Même dans un décor contemporain, c’est parfait ! » davantage d’éloges qui ont bien amusé Fany. Impressionnée, elle finit par lâcher : « Je vous le vends si vous voulez ! ».

Gros crève-cœur pour Sophie Davant

Malheureusement, c’est impossible. Comme l’explique l’acolyte de Julien Cohen : « J’ai peur que nos acheteurs dépensent une fortune. Il est magnifique. Les couleurs sont tout simplement bluffantes ». Une ambiance élogieuse la spécialiste du jour ne va pas tarder à refroidir. Lors de son expertise, elle annonce que le vase ne datait pas de la meilleure période de l’artiste. Elle confirme cependant qu’il s’agit d’une très belle pièce.

Plus tard, la commissaire priseuse annonce un prix d’estimation de 800 €. À l’issue des enchères, la jeune vendeuse est repartie heureuse avec 1050 € en poche ! Une belle affaire conclue à laquelle l’animatrice de France 2 aurait bien aimé participer. À la fin du programme, elle décide de se rendre dans la salle des enchères pour faire part de sa désolation : « Ce vase charmant, on dirait qu’il irait très bien dans ma chambre… Vous vous en moquez sûrement ! »