Sophie Davant, l’animatrice de l’émission à succès « Affaire conclue » vient de révéler un avant-goût du prochain numéro en prime time. PHPA vous partage tous les détails à travers les prochaines lignes.

Dans une entrevue exclusive donnée à Télé Star, Sophie Davant a fait des confidences exclusives au sujet du prochain prime de sa célèbre émission diffusée sur France 2. L’animatrice d’Affaire conclue promet de belles surprises ! Découvrez vite ce qui vous attend dans les prochains numéros du magazine d’enchères.

Un cadre typique de l’époque du XIXe siècle

Le célèbre show « Affaire conclue » connaît un succès auprès des fidèles téléspectateurs de France 2. Mardi prochain, la chaîne du groupe France Télévisions diffusera un prime time inédit, pour le plus grand plaisir des fans de l’émission. Et une chose est sûre : ces derniers vont avoir droit à de belles surprises. Comme l’illustre l’annonce de Sophie Davant dans le cadre de son interview pour Télé Star. 

Selon les révélations de l’ex-femme de Pierre Sled : « La production s’est efforcée de miser sur des objets en harmonie avec le château de Pierrefonds. Les candidats qui viennent pour vendre leurs objets ainsi que les acheteurs seront vêtus avec des costumes de l’époque. C’est-à-dire des tenues qui reflètent la période du XIXe siècle ». Des changements que l’animatrice de 57 ans est particulièrement fière de dévoiler. 

« Ils sont tous drôles, sympathiques et parfois iconoclastes »

Au cours de sa prise de parole, elle a affirmé : « On apprend pas mal de choses, il y a ce suspense lié aux enchères… Je suis très heureuse d’avoir démarré l’émission avec seulement 350 000 téléspectateurs, pour ensuite réunir plus de 2 millions de Français devant leur écran télévisé « . La jolie blonde poursuit en indiquant : « Même si j’ai toujours apprécié les belles choses, je ne connaissais pas grand-chose de cet univers. (…). Je suis entourée de passionnés : les spécialistes, les acheteurs… ». Et de conclure : « Ils sont tous drôles, sympathiques et parfois iconoclastes ».

Par ailleurs, la mère de Valentine et Nicolas a profité de cet entretien pour revenir sur l’attitude de ses collaborateurs. Et selon elle : « Certains apprécient juste l’émission en restant des marchands, d’autres sont plus préoccupés par leur nouvelle popularité. Le problème c’est de se croire indispensable alors qu’en fait personne ne l’est, moi la première ! (…) ». Voilà qui est dit !