Dans l’un des derniers numéros de TPMP, la remarque d’un chroniqueur a complètement vexé Isabelle Morini-Bosc. Irritée, cette dernière s’est mise à l’insulter en direct. On vous dit tout !

Au cours d’échanges à première vue anodins concernant l’élection de François Mitterrand, Steevy Boulay a fait une réflexion à Isabelle Morini-Bosc. Le chroniqueur de TPMP ne s’attendait pas à la violente réaction de cette dernière. Zoom sur cette séquence insolite qui s’est déroulée dans la journée du 11 mai dernier.

François Mitterrand au cœur des débats sur C8

Le 10 mai dernier représente une date épique pour l’univers de la politique en France. Il y a une quarantaine d’années, les citoyens français ont voté pour François Mitterrand, élu président de l’époque. Pour rappel, l’homme politique fut le premier estampillé de la gauche à accéder au poste de chef d’État dans l’hexagone. Mardi dernier, cette date historique a fait l’objet d’un débat sur le plateau de Touche pas à mon poste. L’occasion pour Yassine Belattar de réaliser une petite parodie critique à l’encontre de l’ancien président de la République.

Aux termes de sa chronique, l’animateur franco-marocain de 38 ans a lâché : « Qui a voté Mitterrand ici ? ». « Ils étaient trop jeunes, ici », pour aller voter à cette époque, souligne Cyril Hanouna. Mais Gilles Verdez a levé la main pour se manifester. Et le chroniqueur était fier d’avoir voté pour le père de Mazarine et Gilbert. Le seul hic, c’est que le journaliste est né en août 1964. Donc il devait avoir systématiquement seize ans en mai 1981… Mais ce détail n’a pas retenu la curiosité des membres de la table, qui ont préféré se tourner vers… »Élisabeth ».

« Trou du c*l ! C’était mon premier vote pour de vrai… »

Yassine Belattar a alors appelé Isabelle Morini-Bosc en soulignant : «  C’était mon premier vote aussi » pour rectifier l’humoriste. Une affirmation à laquelle Steevy Boulay ne croyait guère. Comme en témoigne sa réaction laissant échapper un « Oh » plein d’étonnement. De quoi mettre Isabelle Morini-Bosc dans tous ses états. « Trou du c*l ! C’était mon premier vote pour de vrai, tu crois que j’ai quel âge ? », s’est-elle indignée.

Et Steevy Boulay de surenchérir : « T’aurais pu voter pour Giscard d’Estaing, pour Pompidou… ». « Il est neuneu, lui », a conclu la journaliste de 64 ans, visiblement contrariée. Mais Steevy n’était pas le seul à douter des affirmations de cette dernière. Baba lui aussi a commenté « 1981, ce n’était pas votre premier vote, arrêtez ». Notons que la chroniqueuse spécialisée sur le monde de la télévision était née en octobre 1956. Ce qui signifie qu’elle était bien dans la dix-huitième année de sa vie en 1974. Toutefois, elle n’a pas encore atteint l’âge légal pour voter lors de l’élection de Valéry Giscard d’Estaing, le 19 mai.